Chris Carlson Chris Carlson / The Associated Press

ANAHEIM, Calif. — Adam Larsson a brisé l’égalité de 3-3 à 15:20 en troisième période et les Oilers d’Edmonton ont filé vers un gain de 5-3 contre les Ducks d’Anaheim, mercredi, débutant ainsi de belle façon cette série de deuxième ronde dans l’Ouest.

Larsson a signé une très belle séquence en solo pour mériter son deuxième but du match.

Le défenseur suédois a parcouru les trois quarts de la glace avant d’y aller d’un tir qui a bifurqué sur le patin droit du défenseur Josh Manson, déjouant ainsi la vigilance du gardien John Gibson.

Mark Letestu a aussi fait mouche deux fois pour les visiteurs. Leon Draisaitl a mis la touche finale dans un filet désert, avec 1:05 au cadran.

Cam Talbot a stoppé 33 tirs, étant déjoué par Ryan Getzlaf, Patrick Eaves et Jakob Silfverberg.

Gibson a fait 27 arrêts pour les Ducks, qui seront aussi les hôtes du deuxième match, vendredi.

Getzlaf a d’abord marqué en avantage numérique, 37 secondes après la mise au jeu qui a lancé la deuxième période. Anton Slepyshev avait accroché tard au premier vingt.

Letestu a répliqué avec deux buts avec l’avantage d’un homme: à 6:22 en deuxième période et à 6:23 au troisième engagement, en profitant de rebonds.

À 8:03, Larsson a récolté ce qui apparaissait comme un but d’assurance, avec un tir de l’enclave.

Eaves a toutefois réduit l’écart à 9:22, sur le rebond d’un tir de Brandon Montour.

Seulement 1:25 plus tard, Silfverberg a créé l’impasse 3-3 en frappant au vol le disque non maîtrisé par Talbot, sur un tir d’Andrew Cogliano. C’était avant que Larsson prenne les choses en mains.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!