OTTAWA — Des centaines de sièges vides ont pu être aperçus au Centre Canadian Tire, jeudi, lors du premier match de la série de deuxième tour opposant les Sénateurs d’Ottawa aux Rangers de New York.

Des douzaines de rangées dans la section supérieure avaient été laissées vides par les partisans et on pouvait voir une bonne poignée de sièges vides dans la section inférieure.

Le billet le moins cher pour le match de jeudi coûtait 96 dollars canadiens et le prix du stationnement a grimpé à 30 dollars. Des employés ont été vus en train de retirer les serviettes commémoratives des sièges vides.

Les Sénateurs, qui prennent part au deuxième tour des séries éliminatoires pour une première fois en quatre ans, ont fait salle comble pour seulement un des trois duels contre les Bruins de Boston lors de la première ronde. Ils ont aussi éprouvé des difficultés à ce chapitre pendant la saison, occupant le 24e rang de la LNH avec un pourcentage de capacité totale de 87,4 pour cent.

Même le match d’ouverture contre les Maple Leafs de Toronto n’avait pas réussi à remplir l’amphithéâtre. La première salle comble – et plus grosse foule de la saison – est survenue le 29 décembre, lorsque les Sénateurs ont retiré le chandail de Daniel Alfredsson.

Le nombre de spectateurs à la baisse avait été un facteur menant au congédiement de l’équipe de gestion des affaires des Sénateurs, plus tôt cette saison.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!