Fred Chartrand Fred Chartrand / La Presse Canadienne

OTTAWA — Autant les Rangers de New York que les Sénateurs d’Ottawa étaient heureux de profiter d’une journée supplémentaire avant de croiser à nouveau le fer. Mais les raisons étaient différentes.

Les Sénateurs mènent la série de deuxième tour 2-0. Ils ont pris le contrôle en venant de l’arrière avant de signer une victoire de 6-5 en deuxième période supplémentaire samedi. La série se poursuivra mardi à New York.

«Je pense que la journée de plus entre les matchs sera bénéfique, a mentionné l’entraîneur des Rangers Alain Vigneault. Nous avions vécu une situation semblable lors du deuxième match face au Canadien et nous n’avions pas bien répondu lors du troisième match à New York.»

Vigneault n’a pas voulu entrer dans les détails, mais il a admis que son équipe devait améliorer certains aspects de son jeu.

«Ça ne fait pas de doute que c’est une défaite difficile à digérer, mais nous avons 24 heures de plus pour tourner la page et faire des ajustements», a-t-il noté.

Même s’ils sont en contrôle de la série, les Sénateurs voudront aussi faire des ajustements. De plus, certains joueurs pourront panser leur blessure.

Clarke MacArthur a effectué seulement deux présences sur la patinoire en deuxième période samedi, avant de quitter la rencontre en raison d’une blessure au haut du corps. Erik Karlsson a aussi quitté brièvement la rencontre en deuxième période avant de terminer le match. Il a finalement joué pendant plus de 37 minutes et il voudra certainement se reposer un peu.

L’entraîneur des Sénateurs Guy Boucher s’attend à voir MacArthur patiner avec ses coéquipiers lundi et il espère pouvoir compter sur lui mardi. S’il n’est pas en mesure de jouer, Tom Pyatt est le candidat logique pour le remplacer. Le défenseur Mark Borowiecki demeure un candidat incertain après avoir subi une blessure au bas du corps lors du deuxième match face aux Bruins de Boston pendant le premier tour.

Les Sénateurs s’attendent à voir les Rangers connaître départ canon mardi.

«Je sais qu’ils ont mentionné que les deux jours de congé allaient leur permettre de trouver une manière de nous battre, mais nous devons avoir la même approche, a noté Boucher. Nous devons nous assurer de ne pas être surpris par quoi que ce soit.»

Les Rangers étaient déçus d’avoir échappé une avance de deux buts en fin de match samedi. Ils ont toutefois l’impression d’avoir joué du bon hockey.

«À part la première période du premier match, la majorité de leurs occasions sont survenues sur les unités spéciales, a mentionné Vigneault. Nous avons limité les occasions d’une équipe talentueuse.»

Vigneault pourrait apporter des ajustements à sa formation après que Jean-Gabriel Pageau eut sonné la charge avec quatre buts samedi pour les Sénateurs, dont deux sur des déviations autour du filet.

«C’est quelque chose que nous allons évaluer. Je vais peut-être devoir mettre des joueurs défensifs pour contrer leurs joueurs défensifs parce qu’il est censé être un joueur défensif et il a marqué quatre buts, a affirmé Vigneault en éclatant de rire. Ils ont marqué des buts sur des déviations et c’est difficile de contrer ce genre de jeux. Nous allons peut-être devoir modifier notre stratégie, mais ils ont certainement profité au maximum de leurs occasions samedi.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!