MONTRÉAL — Groupe Yvon Michel et Sauerland Promotion se sont entendus au sujet du combat éliminatoire des mi-lourds de l’International Boxing Federation (IBF) entre Artur Beterbiev et Enrico Kölling.

Cette entente de principe fait en sorte que l’appel d’offres qui devait avoir lieu jeudi, aux bureaux de l’IBF, ne sera pas nécessaire. Les deux promoteurs ont convenu de tenir ce combat en Amérique du Nord, en un lieu et une date qui demeurent toutefois à être déterminés.

Les détails de cet affrontement devraient être connus d’ici une dizaine de jours. Au cours d’un entretien avec La Presse canadienne en mars, Yvon Michel, président de GYM, avait dit souhaiter organiser ce combat en mai. Il appert maintenant qu’il aura lieu un peu plus tard, possiblement à la fin juin ou au début juillet.

Beterbiev (11-0, 11 K.-O.), deuxième aspirant de l’IBF, et Kölling (23-1-0, 6 K.-O.), classé cinquième, s’affronteront pour le titre d’aspirant obligatoire du titre détenu par Andre Ward. L’Américain doit mettre ses titres de l’IBF, de la World Boxing Association (WBA) et de la World Boxing Organization (WBO) en jeu dans un combat revanche qu’il accordera à Sergey Kovalev, le 17 juin.

Ward a détroussé le Russe de ses titres en novembre dernier. Le vainqueur du choc du mois de juin devra se frotter au vainqueur de Beterbiev-Kölling à l’automne.

Kölling vient de remporter sept victoires à la suite de son unique défaite en carrière, subie par décision unanime en février 2015 face à Mirco Ricci pour le titre intercontinental des mi-lourds de la WBA. Il vient de ravir ce titre à Ryno Liebenberg par décision unanime, en octobre. Il a de nouveau battu Liebenberg au terme de 10 rounds, le 4 février, sans que ce titre ne soit à l’enjeu.

Beterbiev devait initialement affronter Sullivan Barrera le 21 avril à Miami pour la position d’aspirant obligatoire, mais, alors qu’il ne restait que les détails de la soirée à peaufiner, l’expatrié cubain a renoncé à affronter le Montréalais. Il a depuis été suspendu par l’IBF.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!