Archives Métro Georges St-Pierre.

MONTRÉAL — Selon Dana White, président de l’Ultimate Fighting Championship, le combat entre le Québécois Georges St-Pierre et Michael Bisping n’aura tout simplement pas lieu.

C’est ce qu’il a affirmé sur les ondes de Fox Sports Australia.

La semaine dernière, St-Pierre (25-2) a affirmé qu’il serait prêt à affronter Bisping (30-7) quelque part en octobre, des propos que n’aurait pas prisés White.

«Bisping devra défendre son titre contre quelqu’un d’autre maintenant. On n’attendra pas GSP, a dit White.

St-Pierre, ex-champion des mi-moyens, a annoncé son retour à la compétition en 2016. Il s’est entendu avec l’UFC en mars, alors qu’on a annoncé que son prochain combat serait pour le titre des moyens face Bisping, en juillet. St-Pierre a ensuite déterminé qu’il avait besoin de plus de temps de préparation.

Il semble que White ne soit pas prêt à attendre le Québécois.

Il appert que ce sera plutôt l’aspirant no 1, Yoel Romero, qui aura maintenant la chance d’affronter l’Anglais pour le titre.

St-Pierre ne s’est pas battu depuis près de quatre ans. Il n’a jamais combattu chez les poids moyens.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!