Sean Kilpatrick Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne

OTTAWA — Les Sénateurs d’Ottawa ont marqué quatre buts en première période et ils ont filé vers une victoire facile de 5-1 aux dépens des Penguins de Pittsburgh, mercredi soir, au Centre Canadian Tire.

Les hommes de Guy Boucher ont pris les devants 2-1 dans la finale de l’Association Est. La série se poursuivra vendredi soir, au domicile des Sénateurs.

Moins de 48 heures après avoir été blanchis, les Sénateurs ont amorcé le troisième match sur les chapeaux de roues. Ils ont inscrit quatre buts lors des 13 premières minutes de la période initiale et ils n’ont par la suite plus été menacés par leurs adversaires.

Leurs trois derniers buts ont été marqués dans un intervalle de 2:18, une marque d’équipe pour les trois buts les plus rapides dans un match des séries éliminatoires.

Derick Brassard, Marc Methot, Kyle Turris et Mike Hoffman ont tous amassé un but et une mention d’assistance pour les Sénateurs. Zack Smith a également enfilé l’aiguille tandis que Bobby Ryan a préparé deux buts des siens. Craig Anderson a repoussé 25 rondelles et il n’a été déjoué que par Sidney Crosby, au troisième vingt.

«Nous avons joué un bon match, a laissé savoir Boucher. Nous sommes satisfaits de huit périodes sur neuf dans cette série et nous n’avons pratiquement rien changé dans notre style de jeu. Nous avions l’air vivants ce soir et nous avons beaucoup d’énergie devant nos partisans.»

Marc-André Fleury a rapidement été chassé de la rencontre après avoir alloué quatre buts sur neuf lancers. Appelé en relève, Matt Murray a été envoyé dans la mêlée pour une première fois depuis le 6 avril et il a cédé une fois sur 20 tirs.

L’année dernière, l’entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan, n’avait pas hésité à donner un départ à Fleury lors de la finale d’Association Est et Murray avait ensuite retrouvé son filet, menant son équipe à la conquête de la coupe Stanley.

«C’est une nouvelle expérience, une nouvelle année et un nouveau défi. Je n’ai même pas pensé à qui sera notre gardien partant au prochain affrontement, a fait savoir Sullivan. Nous sommes encore en train de digérer la défaite et nous allons dormir sur la situation avant de prendre une décision.»

Explosion rapide

Les hymnes nationaux venaient à peine de se terminer quand les Sénateurs ont annoncé leurs couleurs. Dès la première minute de jeu, Hoffman a battu de vitesse le gardien des Penguins en s’emparant d’une rondelle libre à la droite du filet. Il s’agissait de son cinquième but des présentes séries.

Les visiteurs n’ont toutefois pas été déstabilisés et ils ont orchestré quelques attaques en territoire ennemi. Anderson s’est notamment signalé coup sur coup aux dépens de Chad Ruhwedel et Phil Kessel et il a permis à ses coéquipiers d’ouvrir la machine quelques minutes plus tard.

À mi-chemin en première période, Methot a profité de l’espace dans l’enclave pour décocher un tir des poignets que Fleury a stoppé. Le gardien des Penguins a cependant joué de malchance quand la rondelle a touché le patin d’Ian Cole avant de frapper l’arrière de sa jambière.

Moins de deux minutes plus tard, Brassard a complété une superbe passe de Clarke MacArthur pour procurer une avance de 3-0 aux Sénateurs. La troupe de Mike Sullivan n’était pas au bout de ses peines, car 24 secondes après le but de Brassard, Smith a contourné le filet avant de surprendre Fleury d’un lancer du revers.

Avant la fin du deuxième engagement, Turris a fait preuve d’une belle coordination pour déjouer Murray, mais en troisième période, lors d’un avantage numérique, Crosby a privé Anderson d’un jeu blanc en redirigeant une passe entre les jambières du gardien des Sénateurs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!