Nam Y. Huh Nam Y. Huh / The Associated Press

NYON, Suisse — L’UEFA a demandé qu’on lui propose des projets de recherche afin d’évaluer l’impact et les risques de jouer le ballon avec la tête pour les jeunes footballeurs.

La confédération européenne a précisé qu’un manque de données rend difficile l’évaluation des risques liés à la pratique du sport dans cette tranche de la population.

La Fédération américaine de soccer a avisé ses clubs d’interdir les coups de tête chez les 11 ans et moins et de limiter le nombre de coups de tête que peuvent effectuer les joueurs de 11 à 13 ans dans une semaine.

Ces directives ont été données à la suite du règlement d’une poursuite intentée par des parents et des joueurs dans un tribunal de San Francisco.

L’étude, qui émane de la commission médicale de l’UEFA, aura pour but de «déterminer si les coups de tête nt quelque effet que ce soit sur la structure et les fonctions du cerveau des joueurs».

L’UEFA souhaite recevoir les propositions d’ici la fin juin.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!