REGGIO EMILIA, Italie — Le Colombien Fernando Gaviria a remporté un sprint de masse à l’issue de la plus longue étape du Tour d’Italie, jeudi, pour s’adjuger une troisième victoire depuis le début de cette course cycliste d’envergure.

Gaviria, qui n’avait jamais gagné la moindre étape d’une épreuve majeure comme celle-ci, a de nouveau battu l’Italien Jakub Mareczko au fil d’arrivée d’un tracé de 229 km reliant Forli à Reggio Emilia.

L’Irlandais Sam Bennett a terminé troisième de la 12e étape.

Le Canadian Michael Woods, d’Ottawa, a connu des ennuis et terminé 102e au sein d’un groupe à 31 secondes de Gaviria. Son compatriote, Svein Tuft, de Langley, en Colombie-Britannique, a abouti 175e à 3:34.

Au classement cumulatif, Tom Dumoulin est toujours en tête. Le Néerlandais dispose d’un coussin de deux minutes et 23 secondes sur le vainqueur du Tour d’Italie en 2014, Nairo Quintana, et de 2:38 sur son compatriote Bauke Mollema.

Woods vient quant à lui au 23e échelon, à 19:11, tandis que Tuft est loin derrière, en 156e place.

La 13e étape, qui se déroulera vendredi, favorisera de nouveau les sprinters. La course, qui s’étalera sur 167 km principalement sur le plat, reliera Reggio Emlia à Tortona.

La 100e édition du ‘Giro’ se terminera à Milan le 28 mai.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!