COLOGNE, Allemagne — La Finlande a surpris la jeune formation américaine de l’entraîneur-chef Jeff Blashill 2-0, jeudi, en quarts de finale du Championnat du monde de hockey.

Mikko Rantanen et Joonas Kemppainen ont touché la cible pour les Finlandais, qui ont freiné à six la série de victoires des Américains.

La défensive hermétique et la solide prestation du gardien Harri Sateri à son quatrième départ du tournoi ont permis à la Finlande de surprendre les États-Unis, qui avaient battu la Russie pour terminer au sommet de leur groupe. Les Américains ont dominé les Finlandais 26-20 au chapitre des tirs au but.

Les Finlandais ont frappé à la porte des Américains tôt dans le match, mais le gardien Jimmy Howard a frustré Juhamatti Aaltonen en échappée.

Anders Lee a écopé une pénalité pour avoir fait trébucher au début de la deuxième période et Rantanen a ouvert la marque en avantage numérique, après que Howard eut repoussé ses deux premiers tirs.

Howard, qui a bloqué 18 rondelles, a réalisé un autre bel arrêt aux dépens de Valtteri Filppula, mais il a été déjoué par Kemppainen en milieu du troisième tiers.

En demi-finale, les Finlandais retrouveront leurs bons vieux rivaux de la Suède, qui ont battu la Suisse 3-1.

William Nylander a dirigé l’offensive suédoise avec un but, le filet victorieux au milieu de la deuxième période, et une mention d’aide.

Nicklas Backstrom, au premier vingt, et Alexander Edler, en troisième, ont complété pour les Suédois, qui ont dirigé 29 tirs vers le gardien Leonardo Genoni.

Gaetan Haas a inscrit l’unique filet de la Suisse, en première période, contre Henrik Lundqvist, qui a stoppé 26 rondelles.

Les Tchèques blanchis

À Paris, la Russie a facilement blanchi la République tchèque 3-0. Dmitri Orlov, Nikita Kucherov et Artemi Panarin ont tous trouvé le fond du filet tchèque.

Sergei Plotnikov a mis la table pour le filet d’Orlov et Kucherov a inscrit le deuxième filet des Russes en avantage numérique quelques instants plus tard en première période.

De manière générale, les Tchèques n’ont jamais pu menacer les Russes, qui les ont repoussés la plupart du temps à l’extérieur de la zone payante. La Russie n’a pas dominé le match, mais elle n’a jamais été inquiétée.

Panarin, le meilleur marqueur du tournoi, a complété la marque après avoir accepté une passe transversale précise de Kucherov au troisième vingt. Il s’agissait de son quatrième but du tournoi, et de son 14e point au total.

En demi-finale, la Russie affrontera le Canada, qui a difficilement défait l’Allemagne 2-1 dans un match disputé à Cologne.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!