MONTRÉAL — Le spécialiste du 3000 m steeple Alex Genest a annoncé sa retraite sportive sur Twitter, jeudi après-midi.

Le Québécois, qui est âgé de 30 ans, a publié une photo sur le site de réseautage social accompagné de la simple mention: «Quelle aventure! Les gens que j’ai rencontrés, les places que j’ai visitées, les choses que j’ai apprises à propos de moi et les bons moments que j’ai vécus. #athlétisme #retraité»

Cette décision n’est pas une surprise, puisqu’il avait révélé en entretien téléphonique avec La Presse canadienne quelques minutes après la présentation de la finale du 3000 m steeple au Stade olympique de Rio de Janeiro en août dernier qu’il songeait sérieusement à la retraite.

Genest, de Shawinigan, s’est notamment illustré aux Jeux de Londres en 2012, où il avait terminé 13e du 3000 m steeple. Il avait également obtenu une médaille d’argent aux Jeux panaméricains de Toronto en 2015.

Les dernières saisons se sont toutefois révélées très difficiles pour Genest, qui a été ennuyé par de nombreuses blessures — tant physiques que mentales. Il a notamment admis avoir souffert d’une profonde dépression en 2013.

De plus, un mois avant l’ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, Genest avait déclaré sur sa page Facebook officielle qu’il s’était blessé au pied gauche et qu’en conséquence, il ne pouvait y participer.

Même s’il avait été contraint à jouer un rôle de spectateur, Genest avait vécu son rêve olympique jusqu’au bout puisqu’il s’était déplacé, en compagnie des membres de sa famille, pour assister aux compétitions au Brésil.

Après avoir longuement réfléchi à son avenir, Genest aura donc décidé d’accrocher ses crampons.

Genest enseigne présentement le français comme langue seconde en Ontario, près de Guelph, où il s’entraînait, mais assure que sa famille et lui rentreront éventuellement au Québec.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!