Sean Kilpatrick Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne

OTTAWA — Marc-André Fleury ou Matt Murray?

Les Penguins de Pittsburgh ne voulaient pas immédiatement dévoiler lequel de leurs deux gardiens sera devant le filet lors du quatrième match de la finale de l’Est. L’entraîneur-chef Mike Sullivan a affirmé qu’il dévoilera l’identité de son gardien partant vendredi matin.

«Ce ne sont jamais des décisions faciles, mais ça veut aussi dire que nous avons deux très bons gardiens, a déclaré Sullivan après l’entraînement des Penguins, jeudi. C’est une décision que nous ne prenons pas à la légère. Nous voulons placer notre équipe dans les meilleures dispositions pour gagner.»

Fleury connaissait des séries remarquables avant le match no 3 face aux Sénateurs d’Ottawa, mercredi, quand il a accordé quatre buts sur neuf lancers avant de céder sa place à Murray. Les Penguins ne s’en sont jamais remis, encaissant un revers de 5-1 qui a permis aux Sénateurs de prendre les devants 2-1 dans la série.

Le vétéran âgé de 32 ans, qui a perdu son poste de gardien no 1 l’an dernier en raison de blessures, affiche un taux d’efficacité de ,924 en 15 matchs ce printemps. Il a blanchi les Sénateurs 1-0 dans le match no 2 et il avait joué le même tour aux Capitals de Washington dans le septième match du deuxième tour.

«Je ne serai pas parfait 16 fois de suite, a dit Fleury, toujours aussi souriant. J’ai déjà tourné la page sur le match de mercredi et je suis prêt à revenir devant le filet.»

Ne voulant pas creuser un peu plus leur tombe, les Penguins ont décidé d’au moins garder la porte ouverte à un retour de Murray. Après tout, il a été leur gardien no 1 pendant la majorité de la saison et lors de leur marche vers la coupe Stanley le printemps dernier. Âgé de 22 ans, Murray a cédé sa place à Fleury pour amorcer les séries puisqu’il s’est blessé au bas du corps lors de la période d’échauffement du premier match du tournoi printanier.

«Peu importe, je dois être prêt à jouer», a dit Murray, qui n’a que récemment recommencé à seconder Fleury.

Natif de Thunder Bay, en Ontario, Murray n’a pas obtenu de départ depuis le 6 avril — une pause de six semaines — quand il avait accordé quatre buts dans une victoire face aux Devils du New Jersey. Il n’a joué que pendant 47 minutes depuis le début des séries, quand il a remplacé Fleury mercredi.

Murray a mentionné que l’aspect le plus difficile résultant de sa longue pause était le maniement de la rondelle autour de son filet.

«Vous tentez de jouer chaque rondelle pour retrouver vos repères, a raconté Murray, jeudi. Mais vous ne voulez pas trop en faire. Vous essayez de faire comme si vous n’aviez pas raté un seul match. Il faut jouer sans hésitation, sans peur.»

Murray a affiché un taux d’efficacité de ,923 cette saison et de ,930 lors des séries 2016.

Un signe a pointé vers le retour de Fleury devant le filet des Penguins vendredi. Murray a partagé son filet avec le réserviste Tristan Jarry pendant l’entraînement, jeudi, tandis que Fleury a eu l’exclusivité de son filet.

«Ils sont deux excellents gardiens et nous sommes chanceux de compter sur eux», a répété Sullivan.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!