ZURICH — La FIFA a choisi la technologie vidéo de la société Hawk-Eye pour aider ses arbitres lors de trois tournois cette année.

La FIFA a révélé que l’entreprise britannique sera mise à contribution à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Corée du Sud samedi, à la Coupe des confédérations en Russie et à la Coupe du monde des clubs aux Émirats arabes unis.

Au moins 11 entreprises de technologie ont été mises à l’essai par la FIFA l’année dernière, et la décision annoncée vendredi semble favoriser Hawk-Eye en vue de la Coupe du monde 2018 si un contrat est attribué.

Lors de la Coupe du monde 2014, Hawk-Eye avait perdu le contrat de technologie sur la ligne de but au profit du système allemand GoalControl.

La FIFA veut que la technologie vidéo serve uniquement pour les potentielles «erreurs flagrantes» dans quatre situations: les buts marqués, les pénalités attribuées, les joueurs expulsés et les cas d’erreur d’identité.

La reprise vidéo doit encore être officiellement approuvée par le comité des règlements.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!