MOSCOU — Le principal dirigeant sportif de Russie est d’accord pour dire que Yelena Isinbayeva ne peut pas continuer à occuper la présidence de l’Agence antidopage russe au coeur d’un scandale en raison d’un conflit d’intérêts.

Le vice-premier ministre Vitaly Mutko, qui supervise la politique des sports en Russie, a déclaré que Isinbayeva «laissera évidemment le poste en tant que présidente de la commission de surveillance», selon les commentaires rapportés à l’agence russe R-Sport.

Le directeur général de l’Agence mondiale antidopage (AMA), Oliver Niggli, a déclaré jeudi que Isinbayeva — une critique renommée des enquêtes de l’AMA sur le dopage russe — devrait quitter ses fonctions pour laisser la place à un nouveau président indépendant du Comité olympique russe.

Depuis que la double championne olympique de saut à la perche a cessé la compétition l’année dernière, Isinbayeva est devenue membre du Comité international olympique et siège au comité olympique russe.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!