L’accréditation du joueur de tennis français Maxime Hamou pour Roland-Garros a été révoquée parce qu’il a agrippée une journaliste et l’a embrassée lors d’une interview de télévision en direct.

La Fédération Française de Tennis a annoncé mardi qu’il punissait M. Hamou, âgé de 21 ans, «à la suite de son comportement inapproprié envers une journaliste», lorsqu’il a perdu au premier tour au tournoi.

La FFT a déclaré qu’elle allait étudier davantage la question.

Le comportement de Hamou a également attiré l’attention des politiciens français.

Sur Twitter, la ministre des Sports, Laura Flessel, a qualifié le geste de M. Hamou envers Maly Thomas, d’Eurosport TV, d’«agression». Cécile Duflot, membre du parlement, a tweeté: «Il l’embrasse de force, elle tente de se dégager, il la serre par le cou et tout le monde… rigole…. #fatigue.»

Flessel et Duflot ont également critiqué l’ancien joueur de tennis professionnel Henri Leconte et d’autres invités en studio qui ont ri et ont applaudi en ondes les actions de Hamou.

«Une agression en direct n’est pas drôle», a déclaré Flessel. «Nous ne devrions jamais laisser cela se produire et ne jamais banaliser de tels actes».

Hamou, qui occupe le 287e rang, a publié un communiqué sur Instagram mardi dans lequel il s’est excusé auprès de Thomas «si elle s’est sentie blessée ou choquée par mon attitude pendant son interview».

Il a écrit qu’il a laissé son «trop plein d’enthousiasme s’exprimer maladroitement envers Maly, que je connais et que je respecte sincèrement».

Hamou a ajouté qu’il offrirait des excuses en personne si Thomas en a besoin.

 

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!