THE CANADIAN PRESS Lewis Hamilton à bord de son bolide.

MONTRÉAL — Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a poursuivi sur sa lancée des deux dernières années au Grand Prix de Formule 1 du Canada et dominé la première séance d’essais libres, vendredi.

Hamilton a été le seul pilote à rouler sous la la barre d’une minute et 14 secondes (1:13,809). Le Britannique est le pilote actif qui compte le plus de victoires en carrière sur le circuit Gilles-Villeneuve, avec cinq (2007, 2010, 2012, 2015 et 2016).

Il tentera ce week-end de devenir le premier pilote depuis Michael Schumacher, de 2002 à 2004, à l’emporter trois années de suite au Grand Prix du Canada — et de s’approcher à une seule victoire du célèbre pilote allemand pour le plus grand nombre de gains en carrière à Montréal, avec sept.

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel, qui mène au championnat des pilotes, a signé le deuxième meilleur chrono, en 1:14,007, tout juste devant l’autre pilote Mercedes Valtteri Bottas (1:14,046). Kimi Räikkönen (Ferrari), en 1:14,230, et Sergio Perez (Force India), en 1:14,578, ont complété le top-5.

Lance Stroll, qui découvrait le circuit pour la première fois de sa carrière, a commis quelques petites erreurs de pilotage qui lui ont coûté d’importantes fractions de seconde. Le pilote Williams a finalement signé le 13e temps, à 2,504 secondes de Hamilton.

Stroll, qui n’est âgé que de 18 ans, a tout de même pu profiter de l’occasion pour se familiariser avec la piste. Il a été le pilote le plus sollicité du plateau — avec Hamilton — en vertu d’un total de 36 tours en piste, essentiellement en pneus super tendres.

Les six premiers temps de la première séance ont été signés par des voitures chaussées de gommes ultra tendres, qui semblent pour le moment être beaucoup plus performantes que les super tendres et les tendres.

Vettel et Räikkönen ont chacun été victime d’un tête-à-queue, sans conséquence. L’Allemand l’a commis à la sortir des ‘S’ de Senna, tandis que Räikkönen a perdu la maîtrise de sa voiture dans le virage no 7.

Fernando Alonso, qui connaît une saison cauchemardesque chez McLaren, a lui aussi dû écourter sa matinée en piste en raison d’un problème de boîte de vitesses. L’Espagnol, qui songe à quitter la F1, a tout de même pris le temps de saluer la foule en s’extirpant de sa voiture. Il a signé le 16e temps.

Quelques minutes seulement après le début de cette séance, Carlos Sainz fils a été contraint de remiser sa voiture en bordure de piste tout juste après l’épingle, en raison d’un problème mécanique qui a provoqué un épais nuage de fumée derrière sa Toro Rosso.

La séance s’est déroulée sous un ciel nuageux et une température avoisinant les 21 degrés Celsius.

La deuxième séance d’essais libres se déroulera vendredi après-midi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!