MONTRÉAL — Les Alouettes de Montréal ont perdu l’un des principaux artisans de leurs succès au tournant des années 2000.

Don Matthews est décédé à l’âge de 77 ans, et les Argonauts de Toronto ont précisé qu’il s’était éteint mercredi matin à Beaverton, en Oregon. Il avait annoncé en 2012 qu’il luttait contre un cancer.

Matthews avait été nommé entraîneur-chef des Oiseaux en 2002, et il avait permis à la formation montréalaise de dominer la LCF pendant cinq ans, soit jusqu’en 2006. Sa fiche de 58-28 pendant son séjour dans la métropole a permis aux Alouettes de gagner la coupe Grey en 2002, de participer en trois occasions au match de championnat du circuit canadien et de terminer au sommet de la section Est quatre fois en cinq ans.

En arrivant à Montréal, il avait confirmé Anthony Calvillo comme quart partant et lui a confié la responsabilité d’appeler ses propres jeux en attaque.

«L’arrivée de Don avec les Alouettes s’est avérée une bénédiction pour moi, a déclaré Calvillo, qui est maintenant l’entraîneur des quarts de l’équipe. Il m’a démontré énormément de confiance et nous avons développé une relation spéciale et unique. Il a été l’un des grands responsables des succès que nous avons obtenus à Montréal pour une aussi longue période. J’ai gardé le contact avec Don au fil des ans, jusqu’à ces derniers jours avec nous. Je suis attristé par son décès et tout le monde va s’ennuyer de lui.»

Le 4 octobre 2006, Matthews a démissionné de son poste au sein des Alouettes, invoquant des problèmes de santé.

Il a conclu sa carrière, qui s’est étalée sur quatre décennies, à titre d’entraîneur qui a connu le plus de succès dans l’histoire de la LCF, en vertu de sa fiche de 231-132-1.

Il occupe présentement le deuxième rang à ce chapitre derrière Wally Buono, qui a brisé sa marque en 2009.

Matthews, qui a obtenu sa citoyenneté canadienne en 2004, a dirigé au cours de sa carrière les Lions de la Colombie-Britannique, les Argonauts, les Roughriders de la Saskatchewan, les Stallions de Baltimore, les Eskimos d’Edmonton et les Alouettes. Il a démissionné de son dernier poste d’entraîneur-chef, avec les Argonauts, le 31 octobre 2008.

«Don Matthews avait du style, n’avait aucun scrupule à afficher sa confiance et était passionné autant par la vie que par le football, a déclaré par voie de communiqué le président du conseil des gouverneurs de la LCF, Jim Lawson. La LCF était plus flamboyante, plus attrayante et s’en trouvait bonifiée parce qu’il en faisait partie. Nos pensées et nos prières sont dirigées vers sa famille, vers ceux qui le connaissaient et qui l’aimaient et vers une quantité incalculable de partisans qui se souviendront de lui à jamais.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!