Frank Gunn Frank Gunn / La Presse Canadienne

TORONTO — Russell Martin a frappé une longue balle de deux points pour créer l’égalité, Kendrys Morales en a lui aussi claqué une de deux points et les Blue Jays de Toronto sont venus de l’arrière pour vaincre les White Sox de Chicago 7-3, dimanche.

«J’ai vu sur la reprise que la balle a frappé le dessus du mur, a raconté Martin. Ça peut se rattraper pour toutes les fois que j’ai claqué la balle et que je n’ai pas obtenu les résultats escomptés.»

Kevin Pillar a obtenu un simple d’un point et Ryan Goins en a produit un sur un triple pour aider les Blue Jays (33-35) à effacer un retard de 3-0 et ainsi éviter d’être balayés par les White Sox (31-37).

«Toutes les victoires sont importantes, mais celle-ci, qui permet de ne pas subir un balayage à domicile, c’est énorme, a expliqué Goins. Nous allons ensuite affronter deux équipes qui sont de bonnes rivales. Nous aurons du bon temps.»

J.A. Happ (2-4) a retiré neuf frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers au monticule, mais il a alloué trois points et huit coups sûrs. Danny Barnes a lancé pendant une manche et un tiers en relève avant que Roberto Osuna vienne fermer les livres.

«C’est toujours grandiose de gagner et nous avons travaillé fort pour tenter d’atteindre la barre de ,500, a mentionné le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Ensuite, nous prenons la route pour le Texas et Kansas City. Il fera chaud aux deux endroits, nous sommes au courant. Nous connaissons toujours de bons matchs au Texas.»

Yolmer Sanchez et Jose Abreu ont produit un point sur un simple en cinquième manche et les White Sox ont pris les devants 3-0, mais ils n’ont pas été en mesure de conserver l’avance.

James Shields a été d’office pendant cinq manches et deux tiers, accordant sept coups sûrs et trois points. Les releveurs Anthony Swarzak (3-2) et Dan Jennings ont concédé deux points chacun tandis que Michael Ynoa a blanchi l’équipe locale pendant une manche et un tiers.

En retard 3-0, les Blue Jays ont répliqué en fin de cinquième manche, quand Pillar a poussé Steve Pearce au marbre en plaçant une balle au champ gauche.

Dès la manche suivante, la troupe de Gibbons a créé l’égalité de façon inusitée. Troy Tulowitzki s’est rendu au premier but après avoir frappé une balle sur le troisième coussin. Martin a ensuite fait le tour des sentiers en sa compagnie lorsqu’il a catapulté un tir de Shields au champ centre. Avisail Garcia croyait bien réussir l’attrapé, mais la balle a semblé toucher son gant avant de passer par-dessus la clôture.

Pearce a réussi un simple lors de la présence suivante et Goins l’a envoyé à la plaque grâce à son triple pour donner les devants 4-3 à sa troupe. En septième manche, Morales en a rajouté en expédiant une balle au deuxième balcon.

Osuna a retiré deux frappeurs au bâton en neuvième manche.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!