John Locher John Locher / The Associated Press

En établissant les règles pour le repêchage d’expansion, la LNH avait comme préoccupation d’éviter que les Golden Knights de Las Vegas soient misérables à leurs débuts.

La liste de joueurs disponibles laisse croire que justement, ils devraient éviter un départ trop laborieux. Mais en dépit de cela, il y a de bonnes chances que les Knights aient une force de frappe initiale assez modeste.

«Je suis très heureux des joueurs qui sont offerts, a néanmoins confié le directeur général George McPhee. Nous nous attendons à mettre sur la glace un club de qualité et divertissant.»

Il reste que le groupe disponible inclut un seul joueur qui a fini dans le top 30 des pointeurs la saison dernière: Eric Staal (32 ans), qui a donné un nouveau souffle à sa carrière en inscrivant 65 points avec le Wild.

En élargissant au top 90, six joueurs s’y trouvent. Des marqueurs de 20 buts ou plus? Une douzaine, incluant les vétérans James Neal, Patrick Eaves, T.J. Oshie et Michael Grabner. Eaves domine le groupe avec 32 filets la saison dernière.

McPhee a avisé ses homologues qu’il choisirait son équipe dès mardi matin, et que lundi était la dernière journée pour négocier des échanges.

McPhee a pourtant jusqu’à mercredi 10 h afin de soumettre sa liste de repêchage de l’expansion.

La formation de Las Vegas sera annoncée en grandes pompes mercredi soir, lors de la soirée de remise des trophées de la LNH.

Rappelons que les hockeyeurs de première et deuxième années ne sont pas disponibles.

Parmi les plus jeunes, il y a des joueurs intriguants comme Jonathan Marchessault (26 ans), auteur de 30 buts la saison dernière, Brock Nelson (25 ans), qui a trois saisons d’au moins 20 buts à son actif, ainsi que Charles Hudon (22 ans), qui a réussi 27 buts en 56 matches dans la Ligue américaine, la saison dernière.

Il semble probable que les Knights peineront à marquer au départ, si on se fie au passé: en 2000-01, personne chez le Wild n’a atteint 20 buts; le meilleur pointeur a été Scott Pellerin, avec 39 points. Lors de la même saison, les Blue Jackets ont été menés par Geoff Sanderson, qui a récolté 56 points.

Au niveau des gardiens, Las Vegas aura comme options des noms comme Marc-André Fleury, Philipp Grubauer ou Petr Mrazek. On s’attend à ce que Fleury soit choisi, mais Grubauer représente l’attrait du potentiel, avec sa moyenne de 2,05 la saison dernière.

Un exemple de dilemme ou de l’équilibre à rechercher: des jeunes joueurs qui pourraient éclore, ou des vétérans plus fiables dans l’immédiat.

En regardant vers Boston, les Knights pourraient être tentés par Adam McQuaid, qui a 30 ans, ou par Malcom Subban, un choix de premier tour en 2012. S’ils se tournent vers le Minnesota pour un défenseur? Marco Scandella, jeune vétéran de 27 ans, ou bien Matt Dumba, qui a cinq ans de moins et un tir puissant.

Pour les Golden Knights, le pire scénario serait une première campagne à l’image de cette des Thrashers. Atlanta n’a obtenu que 39 points en 1999-2000, terminant au dernier rang de la ligue pour les buts pour et les buts contre. L’avenir n’a guère été plus rose et les Thrashers ont pris la route de Winnipeg, moins de 12 ans après leur premier match.

En 1999, les équipes pouvaient mettre à l’écart neuf attaquants, cinq défenseurs et un gardien, ou bien sept attaquants, trois défenseurs et deux gardiens. Cette fois-ci, la Ligue nationale a dicté que seraient protégés huit patineurs et un gardien, ou bien sept attaquants, trois défenseurs et un gardien.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!