RIMOUSKI, Qc — Le vent ne hurlait pas à Bic mais c’était tout juste, lors de la première ronde du Tournoi des Maîtres Valeurs mobilières Desjardins – équipe René Gagnon, première étape de la division provinciale de Circuit Canada Pro Tour.

Pour compliquer la vie de quelques trios partis plus tard en matinée, il a fallu que la pluie vienne s’inviter à une journée déjà passablement difficile. Pas longtemps mais assez pour être désagréable et dérangeante.

Rien cependant pour empêcher Marc-Étienne Bussières (Longchamp) de jouer une ronde de 67, cinq sous la normale, pour prendre les devants à l’issue de la première des deux rondes du tournoi. Du contingent d’une soixantaine de joueurs, seulement sept ont joué sous la normale.

À trois coups du meneur, on retrouve Vincent Blanchette (Pinegrove), Pierre-Alexandre Bédard (Cap-Rouge), Lucas Duperré Vanden Hecke (St-Raphaël) et Max Gilbert (St-Georges). Philippe Gariépy (École de golf P. Gariépy) et Jean Laforce (Le Champêtre) ont compilé des pointages de 71, un coup sous le par.

«Le total me surprend un peu, car les conditions n’étaient pas vraiment faciles, a dit Bussières. Il fallait être patient. J’ai commis une bonne erreur au quatrième trou et ça m’a réveillé. Je voulais jouer un coup de gauche à droite et la balle est partie vers la gauche et a conservé la même trajectoire. Par la suite j’ai élevé mon jeu d’un cran.»

À sa deuxième visite seulement à Bic, le joueur affilié au club Longchamp en Estrie était très satisfait de l’état du parcours en général et des verts en particulier.

À preuve son pointage de 32 pour le neuf de retour.

«Quand tu disputes une bonne ronde, il faut que ton jeu sur les verts soit très bon, a mentionné Bussières. C’est exactement ce que j’ai fait. J’ai vraiment réussi de bons coups roulés au deuxième neuf. Des roulés importants, comme ceux au douzième et au seizième, puis au dix-huitième pour terminer ma ronde.»

Le meilleur résultat (32) sur le neuf d’aller a été l’affaire de Bédard.

«J’étais à cinq coups sous la normale après huit trous, a-t-il expliqué, mais j’ai pris trois roulés sur une distance de sept pieds au neuvième. Pour le neuf de retour, le vent et une pluie soudaine ont rendu les conditions difficiles.»

«Je suis bien content de terminer avec un pointage de 70, a confié Bédard. Mon objectif est de me donner une chance de pouvoir me battre pour le premier rang et c’est justement ce qui m’arrive. Ici, à Bic, je me sens dans un environnement familier. Je suis originaire de Chibougamau et les verts là-bas sont semblables à ceux de Bic. Je ne suis professionnel que depuis le mois d’août dernier et ça fait plusieurs fois que je me place dans des positions pour me retrouver près des meneurs quand arrive la ronde finale. Présentement, je suis justement là où je veux être.»

Champion en titre, Dave Lévesque (Château Bromont) n’a pas connu le résultat espéré. Il avait toutefois commencé en lion avec des oiselets aux deux premiers trous mais un double boguey au troisième, une petite normale trois, l’a ramené à égalité au par. Il a tenu le coup jusqu’au neuvième où il a enregistré un autre boguey. Il se retrouve donc à huit coups du meneur.

Gilbert, membre de PGA Tour Canada, demeure au plus fort de la lutte pour le premier rang grâce à son pointage de 70, deux sous la normale. Quant à Stéphane Talbot, de Brossard, il a connu une ronde de 73.

La ronde finale du Tournoi des Maîtres Valeurs mobilières Desjardins – équipe René Gagnon présenté par Sunice en collaboration avec Fibrobec et la Ville de Rimouski débutera à 8h30 jeudi et le dernier groupe partira à midi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!