Nam Y. Huh Nam Y. Huh / The Associated Press

CHICAGO — Deux jours après l’élimination en quatre matchs aux mains des Predators de Nashville, le directeur général Stan Bowman avait promis des changements chez les Blackhawks de Chicago.

Il est passé de la parole aux actes, vendredi matin, quelques heures avant le coup d’envoi du repêchage de la LNH à Chicago. Les Blackhawks ont échangé Artemi Panarin, vainqueur du trophée Calder en 2016, aux Blue Jackets de Columbus afin de rapatrier Brandon Saad. Ils ont aussi cédé Niklas Hjalmarsson, un élément important de l’équipe qui a remporté trois coupes Stanley, aux Coyotes de l’Arizona alors que les transferts ont continué d’éclipser le repêchage du week-end.

La saison des transferts a vraiment repris dans la LNH.

Après avoir ajouté Hjalmarsson à leur formation, les Coyotes ont également mis la main sur le joueur de centre Derek Stepan, un joueur de longue date des Rangers de New York, et sur Antti Raanta, potentiellement un gardien no 1.

L’équipe de l’Arizona est passée à l’action sous l’impulsion d’Andrew Barroway — qui est devenu l’unique propriétaire du club plus tôt ce mois-ci — en échangeant son gardien no 1 Mike Smith à Calgary la semaine dernière en plus de couper les ponts avec l’entraîneur-chef Dave Tippett, jeudi soir.

Pour leur part, les Oilers d’Edmonton ont finalement échangé l’ailier Jordan Eberle à New York en retour de Ryan Strome pour se donner plus d’espace sous le plafond salarial pour les contrats à venir de Leon Draisaitl et Connor McDavid.

Les Golden Knights de Vegas ont procédé à 10 transactions lors du repêchage d’expansion et cédé David Schlemko au Canadien de Montréal et Trevor van Riemsdyk aux Hurricanes de la Caroline.

Le Canadien a récemment envoyé le défenseur Nathan Beaulieu aux Sabres de Buffalo tandis que l’équipe a mis la main sur Jonathan Drouin.

Pendant le déroulement de la première ronde de repêchage, vendredi, soir, les Blues de St. Louis ont alimenté le spectacle en obtenant l’attaquant Brayden Schenn des Flyers de Philadelphie et en expédiant l’attaquant Ryan Reaves aux Penguins de Pittsburgh.

En retour, les Flyers ont obtenu l’attaquant Jori Lehtera, la 27e sélection de la soirée et un choix conditionnel en 2018. Pour leur part, les Penguins ont sacrifié le 31e choix de la séance et l’espoir Oskar Sundqvist pour obtenir Reaves et la 51e sélection.

Pour l’instant, ce sont toutefois les Blackhawks qui ont retenu l’attention avec leur remue-ménage.

Bowman n’a pas caché sa déception, sa colère et sa frustration quand il a parlé après l’élimination des Hawks en première ronde pour une deuxième année d’affilée.

«C’est un échec complet lorsque vous considérez les attentes que nous avions, avait déclaré Bowman. Nous ne sommes même pas venus près d’atteindre les standards que nous avons établis au fil des ans et c’est inacceptable.»

Il avait ajouté: «Il y aura des changements.»

En plus des transferts de vendredi, on a eu droit au congédiement de l’entraîneur adjoint Mike Kitchen et au départ du gardien réserviste Scott Darling — un futur joueur autonome avec compensation.

Les Blackhawks ont acquis le jeune défenseur Connor Murphy dans le transfert impliquant Hjalmarsson et ils ont également obtenu le remplaçant probable de Darling, Anton Forsberg, dans l’échange de Panarin.

Les équipes échangent rarement des joueurs étoiles en pleine ascension comme Panarin. Le jeune homme de 25 ans a été nommé la recrue de l’année dans la LNH il y a deux saisons en vertu de sa récolte de 30 buts et 77 points à ses débuts. Mis sous contrat comme joueur autonome, le Russe a ajouté 31 buts et 74 points la saison passée, constituant une menace en compagnie de son coéquipier Patrick Kane.

Panarin pouvait devenir joueur autonome avec compensation cet été, mais il a accepté une entente très raisonnable de 12 millions $ pour deux ans en décembre. Mais les Blackhawks ont prévu qu’il pourrait réclamer un lucratif contrat en 2019 quand il deviendra joueur autonome sans compensation.

L’espace sous le plafond salarial continue d’être une question de première importance pour les Hawks alors que Kane et un certain nombre d’autres joueurs importants ont des ententes à long terme. Dans ce groupe, on retrouve Marian Hossa, dont la carrière est en péril en raison d’une maladie cutanée progressive.

Le remplacement de Panarin par Saad aide sous ce rapport. Saad, âgé de 24 ans, membre des équipes championnes en 2013 et 2015, compte pour le même montant de 6 millions $ comptant pour le plafond, mais il lui reste encore quatre ans à l’entente au lieu de deux.

Les Hawks tenteront de remplacer Hjalmarsson par Murphy, de six ans son cadet avec un contrat (3,85 millions $) pour cinq autres saisons.

Il ne fait aucun doute que les Coyotes tenteront d’améliorer leur sort après avoir été écartés des éliminatoires cinq saisons d’affilée, avec les ajouts de Hjalmarsson, Stepan et Raanta.

«Nous sommes enchantés d’obtenir Derek, a déclaré le directeur général John Chayka dans un communiqué. Notre organisation est à la recherche d’un vrai centre no 1 depuis une décennie et nous sommes confiants qu’il peut remplir ce rôle avec nous.»

Les Blackhawks ont aussi ajouté de la profondeur avec l’attaquant Laurent Dauphin dans le transfert avec les Coyotes.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!