CHICAGO — Nico Hischier cherchait les mots pour expliquer la sensation qu’il venait de vivre quelques minutes plus tôt et malgré tous ses efforts, il en était incapable. Il s’est donc contenté de répéter à quel point il était heureux.

Cette joie, elle s’expliquait par sa sélection au tout premier rang de la séance de sélection de la Ligue nationale de hockey par les Devils du New Jersey, vendredi soir au United Center.

Deuxième espoir selon la centrale de recrutement de la LNH à la mi-décembre, derrière Nolan Patrick, et de nouveau en avril lors du dévoilement de la compilation finale, le joueur de centre originaire de Naters, en Suisse, a doublé Patrick au moment où ça comptait le plus.

Ce faisant, le porte-couleurs des Mooseheads de Halifax est devenu le premier joueur natif de son pays à être sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH. Nino Niederreiter avait été choisi au cinquième échelon par les Islanders de New York en 2010.

Il est aussi devenu le premier représentant de la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis 2013 à être réclamé au tout premier rang. Le dernier porte-étendard du circuit Courteau à avoir réussi le tour de force était Nathan MacKinnon qui, comme Hischier, avait fait ses classes dans la capitale de la Nouvelle-Écosse.

Lorsqu’il a été invité à raconter ce qu’il ressentait, Hischier s’est mis à ricaner.

«Je ne suis pas capable de le décrire. Je sais que j’ai fait l’étreinte à ma mère, et je pense qu’elle pleurait un peu. Je ressentais beaucoup d’émotions, mais je n’arrive pas à trouver les mots», a-t-il déclaré, les yeux brillants.

Âgé de 18 ans, Hischier a inscrit 38 buts et 48 aides en 57 matchs avec les Mooseheads la saison dernière, sa première dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L’attaquant de six pieds un pouce et 179 livres a été nommé recrue par excellence à travers la Ligue canadienne de hockey.

«J’ai connu une bonne saison à Halifax, et après le Championnat mondial junior, je savais que je jouais bien. Tout ce que je voulais, c’était de garder le rythme et de continuer de travailler avec ardeur jusqu’à la fin de la saison», a aussi déclaré Hischier.

Celui-ci a bien sûr eu de bons mots pour sa terre natale.

«Il se fait un très bon travail pour développer des joueurs. Et beaucoup de gens m’ont aidé en Suisse. Je suis très heureux.»

Le directeur général des Devils, Ray Shero, a constaté de nombreuses qualités chez son nouveau jeune joueur.

«Son sens du hockey est incroyable, il est très agile et rapide, compétitif et il se fait une fierté de bien jouer dans les trois zones. Il est un jeune homme humble et je pense qu’il veut vraiment apprendre et s’améliorer. Lorsque vous le voyez sur la patinoire, lorsque vous voyez à quel point il est compétitif et talentueux, c’est lui qui cadrait le mieux dans ce que nous cherchons à accomplir.»

Dans le désert

Par ailleurs, les dirigeants de la LHJMQ ont eu droit à une belle surprise lorsque le défenseur Pierre-Olivier Joseph, des Islanders de Charlottetown, a été le 23e joueur invité à se présenter sur la grande tribune du United Center, gracieuseté des Coyotes de l’Arizona.

Ce choix, qui a surpris des observateurs, mais pas tous, est la consécration d’une année qui a vu Joseph gravir les échelons tout au long de la saison, passant du 42e rang à la mi-décembre, selon la Centrale de recrutement, au 27e échelon lors de la compilation finale parmi les patineurs nord-américains.

«Il y a beaucoup d’excitation, beaucoup de plaisir en même temps, a raconté Joseph. Tout joueur a hâte d’entendre son nom comme ça, et de l’entendre aussi tôt, c’est le meilleur ‘feeling’ de ma vie.

«Je pense qu’on a vraiment eu une très bonne saison, on avait vraiment une très bonne équipe après Noël. Les gars m’ont fait grandir en tant que joueur et personne, les entraîneurs et même la ville et ma famille d’accueil m’ont grandement aidé», a ajouté Joseph, qui préférait rendre hommage à tous les autres pour cette intéressante progression.

Le défenseur de six pieds deux pouces et 163 livres, qui fêtera ses 18 ans le 1er juillet, a récolté six buts et 33 mentions d’aide en 62 matchs la saison dernière, sa deuxième dans la LHJMQ.

Joseph est reconnu pour son habileté à transporter la rondelle et pour sa prise de décision. Les recruteurs aiment aussi son coup de patin et sa capacité à bien se positionner en défensive.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!