Matt Slocum | Associated Press Usain Bolt

OSTRAVA, République tchèque — Usain Bolt se dit curieux de savoir qui le remplacera à titre d’homme le plus rapide au monde.

Il est confiant que personne ne le saura à sa dernière course d’importance, les championnats du monde d’athlétisme en août à Londres.

Bolt est demeuré imperturbable lorsqu’on lui a demandé, lundi, s’il avait peur de perdre sa dernière course avant la retraite.

«Mon entraîneur trouve toujours un moyen de me faire gagner, a-t-il affirmé. Je ne suis pas inquiet.»

Quant à son successeur, il attend avec intérêt les années à venir.

«Je suis vraiment excité à l’idée de voir comme spectateur qui sera le prochain champion olympique aux 100 et 200 mètres, a-t-il ajouté. Il y a beaucoup de jeunes vedettes montantes. C’est excitant de voir qui va vraiment se lever pour être champion.»

Bolt a dominé les sprints pendant neuf ans et a remporté tous les titres majeurs. Mais sachant qu’il mettra fin à sa carrière dans moins de deux mois, il est animé de sentiments mitigés.

Il participera mercredi à sa neuvième compétition du Golden Spike, disputant le 100 mètres dans la ville d’Ostrava, dans l’Est de la République tchèque.

«Chaque compétition sera émotive, a-t-il reconnu. Je sais que ce sera la dernière fois que j’y participe. C’est une saison pleine d’émotions.»

Il apprécie cette compétition car la piste est rapide et les gradins sont toujours bondés, peu importe s’il pleut ou qu’il fait froid.

La seule autre course qu’il a prévue à son agenda avant les mondiaux est la réunion de la Ligue du diamant à Monaco, le 21 juillet­. Il est indécis quant aux autres compétitions.

Il ne quittera pas le monde de l’athlétisme après sa dernière course. Il souhaite continuer à s’impliquer avec son groupe de course en Jamaïque.

«Mon entraîneur m’a vraiment incité à essayer l’encadrement. Peut-être la saison prochaine, je serai beaucoup impliqué. Je ne serai pas entraîneur mais je superviserai et observerai.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!