Graham Hughes | La Presse canadienne

TORONTO — Ricky Ray n’a pas mis de temps à exceller dans le système offensif de Marc Trestman.

Le vétéran quart de 37 ans a amassé 506 verges de gains par la passe — un sommet en carrière — dans la victoire de 32-15 des Argonauts de Toronto aux dépens des Tiger-Cats de Hamilton, dimanche. Ray, à sa 15e saison dans la Ligue canadienne de football, a complété 32 de ses 41 passes dans cette rencontre.

«C’est certain qu’un départ comme celui-là fait du bien. Ça aide à bâtir votre confiance, a déclaré Ray au terme du match disputé devant seulement 13 583 spectateurs au BMO Field. Vous pouvez tenter de bâtir cette confiance au camp d’entraînement, mais tant que vous n’avez pas transposé ça dans un match, ça ne compte pas vraiment.

«Ce n’est qu’une rencontre. Nous sommes encore loin de ce que nous voulons être en tant qu’équipe, mais c’est un bon départ.»

Trestman et le directeur général Jim Popp se sont joints aux Argos cet hiver. À sa première présence dans la LCF, Trestman a mené le vétéran quart Anthony Calvillo et les Alouettes de Montréal à trois participations à la Coupe Grey et deux conquêtes, de 2008 à 2012. L’entraîneur voit d’ailleurs plusieurs similitudes entre Ray et Calvillo.

«Ils sont si faciles à diriger et ils sont absolument obsédés par leur préparation, a dit Trestman. Chaque détail compte aux yeux de Ricky. Il ne s’emporte jamais et il est doté de toute une force mentale. Il peut mener le club avec le même flegme que le faisait Anthony à Montréal.»

Ray a terminé tout juste à court du record des Argos pour les gains par la passe, établi à 524 en 1960 par Tobin Rote. Ray et les Argos ne pourront toutefois pas célébrer longuement cette victoire, puisqu’ils accueilleront les Lions de la Colombie-Britannique vendredi.

Le vétéran S.J. Green a aussi été impressionnant à son premier match avec la formation torontoise, captant sept passes pour 124 verges. Green disputait un premier match depuis la sérieuse blessure au genou subie en début de saison 2016 à Montréal.

«Anthony Calvillo sera admis au Temple de la renommée du football canadien à sa première année d’éligibilité et quand Ricky aura terminé sa carrière, il en fera de même, l’a louangé Green. Les passes de Ricky sont vraiment faciles à attraper. Tout ce que j’ai à faire, c’est d’ajuster ma course et de tendre les bras.»

Ray et Green ont rapidement développé une belle chimie même s’ils n’ont pratiquement pas joué pendant les matchs préparatoires des Argos: Ray n’a participé qu’à une séquence offensive, tandis que Green n’a pas joué du tout.

Lourde perte pour les Tiger-Cats
En plus de la défaite, les Tiger-Cats, qui disposent d’une semaine de congé avant de rendre visite aux Roughriders de la Saskatchewan le 8 juillet, ont perdu les services du receveur Terrence Tolliver dès le premier quart de ce duel. Celui qui a amassé plus de 1000 verges par la passe en 2016 semblait touché au genou.

L’équipe devrait en savoir un peu plus sur la nature et la gravité de sa blessure au cours des prochains jours. Sa perte pour une longue période pourrait être très néfaste dans une section aussi serrée que devrait l’être l’Est en 2017.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!