WASHINGTON — Les Cubs de Chicago ont coupé les liens avec Miguel Montero mercredi après que le vétéran receveur eut blâmé le lanceur Jake Arrietta dans un match où les Nationals de Washington ont réussi sept vols de buts dans un gain de 6-1, mardi soir.

Montero, qui célébrera son 34e anniversaire de naissance le 9 juillet, a été désigné pour assignation et les champions en titre de la Série mondiale ont rappelé le receveur Victor Caratini de leur club-école d’Iowa, au niveau AAA.

Montero affiche une moyenne au bâton de ,286, avec quatre circuits et huit points produits en 44 matchs.

Le président des opérations baseball, Theo Epstein, le directeur général Jed Hoyer et le gérant Joe Maddon ont discuté mardi, après avoir eu vent des propos de Montero. Le revers laissait les Cubs avec une fiche de 39-38 depuis le début de la saison.

«Jusqu’à maintenant, après 77 matchs, nous ne nous sommes toujours pas mis en marche. Nous n’avons pas encore atteint notre erre d’aller en tant qu’équipe, a déclaré Hoyer. Nous bataillons pour former un groupe et je pense que de tels commentaires vont à l’encontre de ce que nous essayons d’accomplir à ce moment précis de la saison.»

«C’était assez clair, a ajouté Maddon au sujet de la décision de l’équipe de se départir de Montero.

«J’ai parlé à Theo hier soir (mardi). Nous étions tous deux d’accord qu’il s’agissait de la chose à faire.»

Plus tôt mercredi, Montero avait annoncé que les Cubs avaient décidé de se départir de ses services au lendemain de sa sortie carabinée.

Dans une série de gazouillis, Montero avait fait ses adieux aux amateurs et à la ville de Chicago et affirmé à une station de radio que les Cubs l’avaient appelé pour lui dire qu’il allait être désigné pour assignation.

Sur son compte Twitter, Montero a notamment assuré que ce fut un honneur de jouer au sein de l’organisation des Cubs de Chicago, et qu’il gardera toujours une place de choix dans son coeur pour la ville de Chicago.

Montero dit avoir appelé pour lui offrir ses excuses à Arrieta, le vainqueur du trophée Cy Young dans la Ligue nationale en 2015.

«J’adore ‘Miggy’», a déclaré Arrieta aux journalistes, mercredi.

Il reste que la sortie de Montero a été pour le moins virulente. Montero est tombé à bras raccourcis sur Arrieta, affirmant que les Nationals couraient à qui mieux mieux sur les sentiers, sachant que l’as partant des Cubs, qui connaît une période difficile, prenait trop de temps à lancer la balle vers le marbre.

«C’est vraiment décevant parce que je suis celui que l’on blâme pour les buts volés, alors que lorsque vous examinez la situation, le lanceur ne me donne pas de temps, a déclaré Montero.

«C’est comme si on disait, ‘OK, Miggy ne peut retirer personne’, mais mon lanceur n’arrive pas à retenir les coureurs près des coussins.»

«Il regrettait ses commentaires et se sentait mal à cause de cela, a également déclaré Arrieta en faisant référence à la conversation qu’il a plus tard eue avec le vétéran receveur.

«Je lui ai dit que je ne lui en voulais pas. Je n’ai pas vraiment lu ses propos et je me fiche de leur teneur. Je sais de quoi il était question et il y avait beaucoup d’honnêteté.»

Trea Turner a réalisé quatre larcins, pour porter son total à 32, un sommet dans la Ligue nationale. Michael Taylor en a réussi deux et Anthony Rendon en a ajouté un, permettant aux Nationals d’établir un record de toute l’histoire de l’équipe, incluant les années passées à Montréal.

Montero a notamment commis une erreur sur l’un de ses relais, menant à un point.

Après le match, Maddon a déclaré que la combinaison Arrieta et Montero était «une situation imparfaite». Le gérant des Cubs a ajouté que Turner et les Nationals ont contribué aux déboires de son équipe.

«Ce n’est pas toujours une question de mauvaise exécution de notre part. Peut-être faisait-il quelque chose de bien, a noté Maddon. (Turner est) bon et rapide. C’est une situation d’équipe. Lorsque ça se produit, peut-on rendre hommage à l’autre joueur, s’il vous plaît?»

On se souviendra de Montero pour un important coup sûr frappé vers la fin du septième match de la Série mondiale, qui a permis aux Cubs de mettre fin à leur fameuse disette de 108 ans sans remporter la classique automnale en 2016.

Mais le climat était devenu tendu depuis le camp d’entraînement à cause de son utilisation, et il n’a retiré qu’un seul coureur adverse en 31 tentatives de vol.

Lors d’une entrevue radiophonique, le joueur de premier but Anthony Rizzo a qualifié les commentaires de Montero de non professionnels et d’inacceptables.

«Nous gagnons en équipe, nous perdons en équipe, a déclaré Rizzo. Si vous commencez à pointer quelqu’un du doigt, je pense que ça fait de vous un joueur égoïste. Je suis en désaccord. Je crois que nous avons un receveur qui retire les coureurs adverses en tentative de vol.»

Willson Contreras, le receveur partant des Cubs, a épinglé 16 des 31 coureurs qui ont tenté des vols de buts contre lui cette saison.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!