MONTRÉAL — Le demi de coin Jonathon Mincy devra probablement passer beaucoup de temps à couvrir Adarius Bowman lorsque les Alouettes de Montréal rendront visite aux Eskimos d’Edmonton vendredi. Mais il ne sera pas mécontent si on lui donne quelques opportunités de se mesurer au nouveau venu D’haquille (Duke) Williams.

Mincy et Williams ont passé une saison ensemble avec l’université d’Auburn, en 2014, et ils ont maintes fois évolué l’un contre l’autre lors de séances d’entraînement.

«Il est l’un des plus grands compétiteurs que j’ai jamais affrontés, a affirmé Mincy, mercredi. Je suis heureux d’aller sur le terrain et de jouer contre lui.»

Tous deux ont excellé lors du week-end d’ouverture de la Ligue canadienne de football la semaine dernière.

À ses débuts dans la LCF, Williams a capté quatre passes pour des gains de 110 verges dans un gain de 30-27 des Eskimos contre les Lions de la Colombie-Britannique.

Mincy a mérité la troisième étoile de la semaine après qu’il eut limité l’ex-Alouette Duron Carter à deux attrapés pour des gains totaux de 12 verges. Dans la victoire de 17-16 des Alouettes contre les Roughriders de la Saskatchewan jeudi dernier, il a également réalisé une interception et effectué un bond spectaculaire pour rabattre une passe qui aurait pu résulter en un long touché.

Williams tente de redorer sa réputation après qu’il eut été expulsé d’Auburn en 2015 pour avoir, entre autres gestes, fracturé la mâchoire d’un coéquipier lors d’une bagarre dans un bar. Il a passé du temps avec les Rams de Los Angeles la saison dernière et maintenant, il veut démontrer ce dont il est capable dans la LCF.

Mincy, qui entame sa deuxième saison avec les Alouettes, a gardé le contact avec Williams et il a été en mesure de répondre à des questions sur la Ligue canadienne lorsque le receveur s’est joint aux Eskimos.

En ce qui a trait à leur comportement sur le terrain, Mincy affirme que Williams est celui qui aura la langue la plus pendue.

«Je ne fais que me rendre sur le terrain et jouer», a déclaré Mincy.

L’athlète originaire de Decatur, en Georgie, devra être à son meilleur alors que les Alouettes font face à plusieurs blessures au sein de leur unité tertiaire.

Mincy a dû changer de position lorsque Raymon Taylor s’est blessé. Le demi défensif Greg Henderson et le demi de coin Travis Hawkins ont aussi été perdus au combat contre les Roughriders.

Le vétéran Ryan Phillips, embauché pendant l’entre-saison, est prêt à jouer après avoir raté le match inaugural. Les demis défensifs Jake Rogers et Donald Unamba, qui ont participé au camp d’entraînement, ont été rappelés et seront en uniforme contre les Eskimos.

Le champ-arrière défensif des Alouettes faisait déjà l’objet d’une sorte de reconstruction à la suite des départs des vétérans Jovon Johnson et Marc-Olivier Brouillette.

«Au camp d’entraînement, nous essayons d’enseigner aux joueurs plusieurs positions plutôt que de les limiter à une seule, a expliqué le coordonnateur défensif Noel Thorpe. Ça permet d’apporter de la profondeur à votre alignement lorsque de telles situations surgissent.

«Vous négociez avec une formation restreinte, et il y a donc des avantages à agir de la sorte. C’est exactement ce qui est arrivé avec Mincy.»

L’entraîneur-chef Jacques Chapdelaine a fait savoir que Mincy pourrait demeurer à cette position. De son côté, le demi de coin de 24 ans est prêt à affronter n’importe quel receveur.

Lors de son passage dans la NCAA, Mincy a dû se mesurer à des receveurs tels Odell Beckham (Giants de New York), Mike Evans (Buccaneers de Tampa Bay), Amari Cooper (Raiders d’Oakland) et Kelvin Benjamin (Panthers de la Caroline).

«Je vais jouer peu importe l’endroit où l’équipe m’enverra. Au football universitaire, j’affrontais les meilleurs receveurs match après match. Chaque rencontre, c’était un receveur étoile.»

Les Eskimos comptent d’ailleurs un receveur de grande qualité en Bowman. Trois fois élu au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF, Bowman a mené la ligue l’an dernier avec 120 attrapés pour des gains de 1761 verges.

«S’il est posté de mon côté du terrain, ce sera une bataille, a reconnu Mincy. Il est un receveur de grande taille, capable de courir. Il a tout ce que vous recherchez chez un receveur.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!