TORONTO — Ubaldo Jimenez a abordé le match de jeudi soir avec seulement deux victoires à sa fiche et une ronflante moyenne de points mérités de 7,26. Mais une prestation chirurgicale du droitier des Orioles de Baltimore — huit manches sans accorder de points dans un gain de 2-0 — a montré aux frappeurs des Blue Jays de Toronto pourquoi ils ne peuvent juger un lanceur uniquement par ses statistiques.

«Vous vous présentez au match sachant que Ubaldo Jimenez sera au monticule, le pire lanceur du baseball sur le plan des statistiques. Mais il livre une performance comme celle de ce soir», a constaté Kevin Pillar, l’un des deux joueurs des Blue Jays à avoir obtenu un coup sûr à ses dépens.

«C’est ce qui rend ce sport si difficile. Vous ne pouvez pas nécessairement vous fier aux statistiques. Il est un lanceur des Ligues majeures qui a déjà connu du succès pendant sa carrière. (…) Les choses se compliquent quand un lanceur n’a pas une approche identique.

Caleb Joseph a frappé un simple d’un point pour les Orioles (39-39) et Jonathan Schoop a fait produire l’autre point à l’aide d’un ballon-sacrifice.

Brad Brach a obtenu le sauvetage, son 15e de la saison.

Jimenez (3-3) n’a alloué que deux coups sûrs et un but sur balles, en plus de retirer huit frappeurs sur des prises. Il s’agissait de sa huitième victoire en carrière face aux Blue Jays.

Les seuls coups sûrs des Blue Jays (37-41) aux dépens de Jimenez ont été deux doubles après deux retraits — l’un par Ryan Goins en troisième, l’autre par Kevin Pillar en huitième. Russell Martin a frappé un simple face à Brach en neuvième.

En six manches et un tiers, J.A. Happ (2-5) a concédé deux points en huit coups sûrs. Il a accordé deux buts sur balles et il a inscrit deux retraits au bâton.

Il compte déjà plus de défaites que durant l’an dernier au complet.

Les Orioles ont donné un petit coup de pouce à Jimenez en prenant les devants rapidement.

Ils ont récolté leur premier point en troisième, lorsque Schoop a claqué un ballon-sacrifice en centre pour permettre à Ruben Tejada d’aller croiser le marbre. Tejada avait amorcé la manche avec un simple et avancé au troisième but sur le double de Joey Rickard.

Happ a rebondi en effectuant cinq lancers en quatrième manche, lors de laquelle il a retiré les trois frappeurs sur des roulants. Il a également permis aux Jays de rester dans le match en se rattrapant en cinquième, après avoir accordé deux buts sur balles.

Mais les Orioles ont profité d’une autre opportunité pour s’inscrire au pointage en sixième et ainsi creuser l’écart 2-0 lorsque Joseph, inséré dans l’alignement tout juste avant la rencontre en remplacement de Welington Castillo, a frappé un simple.

Un bijou défensif de Pillar a empêché Tejada d’ajouter à l’avance des Orioles en septième. Le voltigeur s’est rapidement élancé vers la clôture pour capter le ballon de Tejada.

La soirée de travail de Happ s’est terminée lorsqu’il a concédé un simple au frappeur suivant, mais Dominic Leone a retiré un frappeur sur des prises et Ezequiel Carrera a plongé pour attraper un ballon pour clore la manche.

Les Blue Jays se sont faits menaçants en huitième, lorsque Pillar a frappé un double au champ droit, alors qu’il y avait deux retraits. Manny Machado a cependant capté un ballon de Goins, en territoire hors-ligne, pour mettre fin à la menace.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!