Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Christine Sinclair et Mark Messier, qui ont mené le Canada à la victoire sur le gazon et sur la patinoire, ont reçu l’Ordre du Canada.

Les deux athlètes font partie de la liste des 99 nouvelles nominations à l’Ordre, considéré comme l’une des plus prestigieuses récompenses civiles du système canadien. Cette médaille est octroyée pour des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation.

Sinclair est depuis longtemps la figure emblématique du soccer canadien. À titre de capitaine, elle a guidé l’équipe nationale féminine à deux médailles de bronze consécutives aux Jeux olympiques.

«Je pense que ce qui est spécial pour moi, c’est que cela dépasse les cadres du soccer, a déclaré Sinclair dans un communiqué. Je suis une Canadienne très, très fière, je suis fière d’où je viens, et être reconnue de cette façon est surréaliste.

«Ce n’est pas quelque chose dont vous pouvez rêver. Je peux rêver de gagner une Coupe du monde ou une médaille d’or olympique, et c’est mon travail de le faire, mais d’obtenir la reconnaissance de ton pays, je suis à court de mots.»

La Britanno-Colombienne de 34 ans, qui a porté le drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres, a réussi 168 buts en 259 matchs au fil d’une brillante carrière internationale qui ne montre aucun signe de ralentissement.

Avec Sinclair dans la formation, le Canada s’est hissé au 4e rang mondial, un sommet historique.

Seule l’Américaine Abby Wambach, maintenant à la retraite, a marqué plus de buts sur la scène internationale (184) que Sinclair au soccer féminin.

Messier, âgé de 56 ans, est un membre du Temple de la renommée du hockey qui a pris sa retraite en 2005 après une carrière de 25 ans dans la LNH avec les Oilers d’Edmontno, les Canucks de Vancouver et les Rangers de New York.

«Il était le meilleur joueur avec lequel j’ai jamais joué et c’était un plaisir à tous les jours de jouer en sa compagnie», a déclaré son ancien coéquipier Wayne Gretzky.

Messier occupe le deuxième rang dans la liste de tous les temps de la LNH avec 1887 points (694 buts, 1193 passes). Comme Sinclair, Messier était un grand leader.

Alors que les Rangers tiraient de l’arrière 3-2 face aux Devils du New Jersey en finale d’Association en 1994, Messier avait promis que la série se rendrait à la limite de sept matchs. L’athlète natif d’Edmonton a signé un tour de chapeau pour tenir promesse et les Rangers ont gagné le septième match en deuxième période de prolongation pour accéder à la finale de la Coupe Stanley.

Les Rangers ont ensuite remporté la coupe en sept matchs, Messier marquant le but victorieux contre les Canucks de Vancouver pour mettre un terme à la disette de 54 de la formation new-yorkaise.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!