Jeff Roberson Jeff Roberson / The Associated Press

Après un séjour de cinq saisons au Minnesota, l’attaquant Jason Pominville est de retour dans l’État de New York.

Pominville, le défenseur montréalais Marco Scandella et un choix de quatrième ronde au repêchage de 2018 ont été acquis par les Sabres de Buffalo, qui ont cédé en retour au Wild du Minnesota les attaquants Tyler Ennis, Marcus Foligno et un choix de troisième ronde en 2018.

Le vétéran âgé de 34 ans, natif de Repentigny, a disputé ses neuf premières saisons en carrière à Buffalo avant d’être échangé au Wild le 3 avril 2013. Lorsque le directeur général des Sabres Jason Botterill — avec lequel Pominville a joué à Buffalo — l’a contacté vendredi matin pour lui annoncer qu’il le rapatriait, Pominville s’est immédiatement senti rassuré.

«Je ne pourrais pas être excité, ni plus heureux, a convenu le principal intéressé. L’important pour moi c’était que ma famille et moi puissions nous installer à un endroit confortable. Un de nos deux enfants est né là-bas, et on connaît la ville, l’endroit où nous voulons nous installer, les écoles, donc c’est vraiment les à-côtés auxquels j’ai pensé en premier.

«Côté hockey, je suis excité parce que j’ai l’impression que l’équipe se dirige dans la bonne direction, a-t-il poursuivi. Ils comptent sur deux bons joueurs de centre qui vont être là pendant longtemps — Jack Eichel et Ryan O’Reilly —, et qui vont de toute évidence animer le spectacle. (…) Quand j’ai annoncé la nouvelle à mes enfants ce matin, ils étaient vraiment excités, et d’ailleurs ils ont déjà enfilé leur chandail des Sabres.»

Même s’il se joint à une équipe en reconstruction, Pominville a l’impression que les Sabres pourront aspirer aux séries éliminatoires dès cette année.

«Ils (les Sabres) ont procédé à de nombreux changements, et ce ne sont plus les mêmes joueurs qu’à l’époque où j’évoluais pour eux — je crois que Tyler (Ennis) et Marcus (Foligno) étaient les deux derniers avec lesquels j’ai joué à Buffalo, a dit Pominville. Ils sont plus jeunes, ont ajouté des joueurs d’impact et leurs espoirs produisent. Je crois qu’ils se dirigent dans la bonne direction, et j’espère pouvoir contribuer à cette relance. Scandella est un ajout de taille en défensive, tout comme l’arrivée de Nathan Beaulieu. J’ai vraiment hâte au début de la saison.»

Pominville a inscrit 13 buts et récolté 34 mentions d’aide en 78 matchs avec le Wild la saison dernière, en plus d’avoir affiché un différentiel de plus-2 et d’avoir écopé quatre minutes de pénalité. Il a aussi obtenu une passe en cinq matchs éliminatoires. Le Québécois, qui a été sélectionné en deuxième ronde, 55e au total, par les Sabres au repêchage de la LNH en 2001, a marqué 261 buts et amassé 401 mentions d’assistance en 905 matchs en carrière dans la LNH.

De son côté, Scandella a totalisé 27 buts et 62 mentions d’assistance en 373 matchs en carrière dans le circuit Bettman — tous avec le Wild. Le Montréalais, qui est âgé de 27 ans, a été repêché par le Wild en deuxième ronde, 58e au total, lors de l’encan de la LNH en 2008, et selon Pominville il ajoutera de la profondeur à une brigade défensive plutôt frêle à Buffalo.

«Il est imposant physiquement, il a toute une portée et possède un tir très violent. De plus, c’est le genre de gars qui est très difficile à affronter, a décrit Pominville à propos de Scandella. Jadis chez le Wild, il formait notre meilleur duo défensif avec Jared Spurgeon, mais l’an dernier l’équipe a décidé de les séparer. Marco a donc joué avec plusieurs coéquipiers différents. Ceci étant dit, une chose est certaine, c’est un gars fiable qui peut générer de l’attaque. C’est un bel ajout à notre équipe.»

En retour, le Wild a acquis Ennis, un ailier gauche qui a été ralenti par de nombreuses blessures au cours des dernières saisons. Le hockeyeur de 27 ans originaire d’Edmonton a inscrit cinq buts et amassé huit passes en 51 matchs, la saison dernière.

Ennis, choisi au 26e rang universel par les Sabres au repêchage de 2008, a marqué 97 buts et ajouté 139 mentions d’assistance en 419 matchs en carrière dans la LNH. Il a aussi récolté huit points (3-5) en 13 matchs éliminatoires en carrière. Depuis le retour du lock-out en 2012-13, il n’a jamais présenté un différentiel positif.

De son côté, Foligno vient de connaître sa meilleure saison offensive en carrière avec les Sabres. Il a marqué 13 buts et ajouté 10 mentions d’aide à sa fiche en 80 parties. Il n’a jamais pris part aux séries éliminatoires de la LNH.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!