TORONTO — Xander Bogaerts a poussé Hanley Ramirez au marbre pour briser une égalité en 11e manche et les Red Sox de Boston ont eu le meilleur sur les Blue Jays de Toronto au compte de 7-4, vendredi soir.

Le simple de Bogaerts au champ opposé contre Aaron Loup (2-2) a permis à Ramirez de contourner le troisième coussin. Deven Marrero a ensuite ajouté deux points à la suite d’un simple aux dépens de Glenn Sparkman. Ce dernier effectuait une première apparition dans les Majeures.

Loup a été débité de trois points, trois coups sûrs, trois buts sur balles, dont deux intentionnels, et un mauvais lancer.

Blaine Boyer (1-1) s’est occupé de la 10e manche et il a signé la victoire. Craig Kimbrel a fermé les livres en 11e pour enregistrer un 23e sauvetage cette saison.

«Nos joueurs ont eu besoin de toute leur énergie pour mettre fin à cette partie», a laissé savoir le gérant des Red Sox, John Farrell.

Dustin Pedroia a produit deux points pour les Red Sox (45-35), Marrero en avait produit un plutôt dans le match tandis qu’Andrew Benintendi a lui aussi envoyé un coéquipier à la plaque.

Justin Smoak a poursuivi sur sa lancée en cognant un circuit de trois points pour les Blue Jays (37-42). Troy Tulowitzki a créé l’égalité grâce à un circuit en solo en sixième manche.

Marco Estrada a accordé deux points, deux coups sûrs et sept buts sur balles, un sommet en carrière, en quatre manches et un tiers. Il n’a pas réussi à atteindre la sixième manche lors de quatre de ses six derniers départs.

«Sept buts sur balles. Je ne ressentais rien et tous mes lancers étaient mauvais, a pesté Estrada. C’est difficile à digérer en ce moment. Je suis frustré après moi-même de ne pas avoir réussi à me rendre plus loin dans le match. Nous avions une bonne chance de gagner. Mes coéquipiers ont inscrit des points, mais j’ai laissé filer l’avance.»

Doug Fister a quant à lui lancé pendant cinq manches, allouant trois points et autant de coups sûrs en plus de retirer cinq frappeurs sur des prises.

Dès la première manche, Smoak a donné les devants aux Blue Jays grâce à son 22e circuit de la campagne. Jose Bautista et Josh Donaldson l’ont précédé au marbre. Smoak domine son équipe au chapitre des longues balles et des points produits (52).

Après avoir rempli les sentiers en troisième manche, Estrada s’est sorti d’impasse en retirant trois frappeurs, dont deux sur une chandelle.

Le partant des Blue Jays n’a cependant pas eu la même chance en cinquième manche. Il a donné un septième but sur balles et Mookie Betts a frappé un simple. Pedroia a suivi en claquant un double de deux points pour réduire l’écart à 3-2.

«Je ne l’ai jamais vu comme ça et ça ne lui est jamais arrivé, a affirmé le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Il n’a pas donné beaucoup de coups sûrs, mais les buts sur balles, ce n’est pas dans son habitude. Il doit effacer ça et passer à autre chose.»

Les Red Sox ont créé l’égalité quand Marrero a poussé Jackie Bradley fils au marbre à la suite d’un simple aux dépens de Danny Barnes, en sixième manche. Benintendi a ajouté un double contre Jeff Beliveau pour donner les devants à sa troupe.

Tulowitzki a toutefois ramené les deux formations à la case départ dès le tour au bâton des Blue Jays, étirant les bras contre Heath Hembree.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!