Peter Dejong Peter Dejong / The Associated Press

DÜSSELDORF, Allemagne — Le bras droit de Chris Froome est finalement sorti de son ombre.

Geraint Thomas a remporté la première étape du Tour de France, présentée samedi sous une pluie soutenue, pour s’emparer du maillot jaune de meneur.

«Je ne peux y croire, s’est exclamé Thomas. J’ai commencé à faire du cyclisme à cause du Tour de France.»

Il s’agissait de la première victoire d’étape majeure de la carrière de Thomas, qui a escorté Froome, son coéquipier de l’équipe Sky, vers Paris en route vers trois conquêtes du Tour de France.

À une vitesse moyenne de 52 km/h, Thomas a mis un peu plus de 16 minutes à compléter le contre-la-montre individuel sur un parcours de 14 km en bordure du Rhin, près du centre-ville de Düsseldorf.

Stefan Kueng a fini deuxième, à cinq secondes, et Vasil Kiryienka a complété le podium, sept secondes plus loin.

Froome a fini sixième, à 12 secondes, mais il s’est forgé un coussin devant la plupart de ses principaux adversaires. Il a retranché près de 40 secondes aux chronos de Richie Porte et Nairo Quintana.

«J’ai été prudent. C’était glissant. Ce n’était pas mon meilleur contre-la-montre, a dit Porte. J’étais nerveux. C’était préférable de ne pas prendre de risque.»

Thomas a commencé l’année en convoitant le titre au classement cumulatif du Tour d’Italie, mais il a été contraint à l’abandon après avoir subi de nombreuses blessures lorsqu’il a été impliqué dans un accident de la route avec un motocycliste de la police.

De nombreux cyclistes se sont plaints de la dangereuse combinaison de l’huile et de l’eau sur le bitume, et ils ont dû être extrêmement vigilants afin d’éviter de franchir les lignes peintes sur la route, qui peuvent devenir très glissantes lorsqu’il pleut.

De nombreuses chutes ont été répertoriées, dont deux impliquant Alejandro Valverde, qui devait épauler Quintana chez Movistar, et Nicolas Roche, qui devait appuyer Porte chez BMC.

Valverde a heurté un garde-fou de plein fouet après avoir été victime d’une chute à haute vitesse, et il a été contraint à l’abandon. Roche a perdu le contrôle de son vélo alors qu’il tentait de franchir un rail réservé aux tramways.

Tony Gallopin a aussi été victime d’une violente chute, alors que deux cyclistes de l’équipe Lotto-Jumbo se sont retrouvés étendus au sol.

C’était la première fois en 30 ans que le Tour de France se mettait en branle en Allemagne.

La deuxième étape se déroulera dimanche sur le plat sur une distance de 203,5 km entre Düsseldorf et Liège, en Belgique, et devrait favoriser les sprinters.

Le Tour de France, qui s’étalera sur trois semaines, se terminera à Paris le 23 juillet.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!