Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — À lui seul, Chris Sale s’est occupé de gâcher la fête au Rogers Centre.

Le lanceur gaucher n’a rien donné pendant sept manches au monticule, en route vers sa troisième victoire d’affilée, et les Red Sox de Boston ont malmené les Blue Jays de Toronto 7-1, samedi après-midi.

L’atmosphère était à la fête avant le début de la rencontre. Les joueurs des Blue Jays riaient, la télé était allumée, mais après la performance de Sale, les Torontois n’étaient pas d’humeur à discuter avec les journalistes.

«Ce n’est pas du tout amusant, a fait savoir le joueur de troisième but Darwin Barney. Il aime attaquer les frappeurs et il est capable d’économiser des lancers. C’est là que la frustration commence parce que tu veux tout de suite prendre le dessus sur lui, mais tu sais que si tu te fais prendre et que son nombre de tirs est bas, il peut être au monticule pendant 10 manches.»

Sale (11-3) a fait fendre l’air à 11 frappeurs torontois, portant son total cette saison à 166 victimes — un sommet dans les Ligues majeures de baseball. Il présente une fiche de 2-0 avec 24 retraits au bâton en 15 manches contre les Blue Jays jusqu’ici cette saison. Il n’a concédé que quatre coups sûrs pour les Red Sox (46-35), qui ont remporté leurs trois dernières parties.

«Il est extraordinaire à voir aller et c’est incroyable de jouer derrière lui, a déclaré Dustin Pedroia à propos de Sale. Il a été très bon cette saison. Dans son attitude et dans la façon dont il se prépare aussi. Nous sommes très excités de l’avoir dans notre formation.»

Blaine Boyer a lancé en huitième et Robby Scott a accordé une claque en solo à Steve Pearce en neuvième.

Le partant des Blue Jays, Francisco Liriano (4-4), a lancé pendant six manches, concédant cinq points, sept coups sûrs et trois buts sur balles. Il a été remplacé en relève par Lucas Harrell et Jeff Beliveau.

«Nous croyons toujours en notre équipe, a mentionné Barney. Personne ne croit que les choses ne s’arrangeront pas pour nous. Le temps presse, mais nous sommes convaincus que les joueurs de notre équipe peuvent amorcer une séquence victorieuse.»

Barney a noté que l’année dernière, les Blue Jays (37-43) se retrouvaient dans une mauvaise position au classement lors de la fête du Canada, mais ils ont réussi à se rendre jusqu’en série de championnat de l’Américaine.

«Je pense nous avons gagné 11 matchs de suite après cette date, a rappelé Barney. Tout peut arriver. Nous pouvons encore remporter 11 parties de suite et revenir au plus fort de la lutte.»

Jackie Bradley fils a cogné un double de deux points après deux retraits en première, et Pedroia l’a imité en deuxième. Xander Bogaerts, qui a produit trois points, a soulevé un ballon sacrifice en cinquième et il a frappé un simple de deux points aux dépens de Harrell, en neuvième.

Mookie Betts a soutiré trois buts sur balles et croisé le marbre à trois reprises pour les Red Sox, qui ont gagné cinq de leurs six derniers matchs. Hanley Ramirez a conclu la rencontre avec trois coups sûrs.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!