John Minchillo John Minchillo / The Associated Press

CINCINNATI — Le droitier Jackson Stephens a lancé durant cinq manches à ses débuts dans les Majeures et il a donné les devants aux Reds de Cincinnati en frappant un simple de deux points pour leur permettre de l’emporter 5-3 face aux Cubs de Chicago, samedi.

Il s’agissait d’une quatrième défaite en cinq rencontres pour les Cubs, qui affichent un dossier de 40-41. Une fiche loin de celle de l’an dernier à pareille date (51-30), avant qu’ils remportent la Série mondiale.

Stephens (1-0) a alloué un circuit en solo à Jon Jay et une claque de deux points à Willson Contreras. Il a été rappelé des mineures par les Reds en remplacement de Brandon Finnegan, blessé au bras.

Avec deux retraits et les sentiers remplis en quatrième, Stephens a frappé un circuit aux dépens de Eddie Butler (4-3). Une claque de deux points qui a permis aux Reds de prendre les devants 4-3. En cinq manches de travail, il a concédé six coups sûrs et il a retiré huit frappeurs sur des prises.

Marlins 4 Brewers 8

Domingo Santana a cogné un circuit de deux points, donnant une étincelle aux siens pour réaliser une manche de sept points qui a propulsé les Brewers de Milwaukee vers une victoire de 8-4 face aux Marlins de Miami.

Santana a nivelé la marque en claquant un circuit au champ droit sur un lancer de Tom Koehler (1-3), qui avait accordé un but sur balles à Travis Shaw pour entamer la deuxième manche. Stanton s’est précipité pour attraper la balle, qui a rebondi sur le bout de son gant et dans les gradins.

Shaw a frappé un simple de deux points plus tard dans la manche. Le partant des Brewers Zach Davies a produit un point en se compromettant dans un optionnel, Stephen Vogt s’est rendu au premier but alors que les sentiers étaient remplis et Jonathan Villar a ajouté un simple d’un point. Les locaux ont envoyé 13 frappeurs à la plaque durant cette manche.

Davies (9-4) a éprouvé quelques difficultés à garder le contrôle en début de rencontre, mais il a retiré les 10 derniers frappeurs qu’il a affrontés. Il a concédé quatre points et cinq coups sûrs en six manches de travail. Il a alloué deux buts sur balles, en plus de retirer cinq adversaires sur des prises.

Giants 2 Pirates 1

Denard Span a réussi à rentrer au bercail sur un mauvais lancer pour permettre aux Giants de San Francisco de vaincre les Pirates de Pittsburgh 2-1, en 11 manches.

Span a obtenu un but sur balles aux dépens de Daniel Hudson (1-4) et a volé le deuxième but. Joe Panik a frappé un simple et Buster Posey faisait face à un compte complet lorsque le lancer de Hudson a échappé au receveur Elias Diaz, permettant à Span de croiser le marbre.

Josh Osich (2-1) a récolté la victoire. Sam Dyson a lancé une 11e manche sans point pour inscrire un premier sauvetage depuis qu’il a été acquis des Rangers du Texas, au début du mois de juin.

En neuvième, le releveur des Giants Hunter Strickland a accordé un but sur balles alors que les sentiers étaient remplis. Il a cependant retiré Diaz sur des prises. Diaz a laissé huit joueurs sur les buts en cinq présences au bâton.

Phillies 6 Mets 7

Asdrubal Cabrera a placé son équipe en avant au cours d’une septième manche de quatre points des Mets de New York, qui l’ont emporté 7-6 contre les Phillies de Philadelphie.

Les Mets ont surmonté trois erreurs et un départ difficile de Zack Wheeler pour battre les Phillies pour une deuxième fois consécutive. Ils ont gagné leurs quatre derniers matchs et sept de leurs huit derniers. Wheeler a alloué deux points non mérités, deux coups sûrs et autant de buts sur balles en trois manches et deux tiers au monticule.

Les Phillies, qui détiennent le pire dossier des Majeures (26-53), ont porté à 20-45 leur fiche contre les Mets depuis 2014. Jeremy Hellickson a quitté la partie en septième manche, alors que les Phillies menaient 6-4. Il a concédé quatre points et sept coups sûrs en six manches et un tiers.

Même s’il a accordé trois points aux visiteurs en septième manche, Fernando Salas (1-2) a ajouté la victoire à sa fiche.

Nationals 1 Cardinals 2

Les deux premiers coups sûrs d’Alex Mejia dans les Majeures — dont un circuit en huitième — ont fait toute la différence dans la victoire de 2-1 des Cardinals de St. Louis face aux Nationals de Washington.

Les Cardinals ont signé quatre gains consécutifs et ont remporté six de leurs sept derniers matchs.

Les Nationals, qui sont la seule équipe à ne pas avoir été blanchis encore dans la Ligue nationale, ont subi trois défaites consécutives et ont perdu cinq de leurs sept dernières rencontres.

Michael Wacha (5-3), qui célébrait ses 26 ans, a connu son meilleur départ en plus d’un mois en lançant pendant six manches sans accorder de point. Il a alloué quatre coups sûrs, dont deux à Anthony Rendon, un but sur balles et il a retiré neuf frappeurs sur des prises, un sommet pour lui cette saison.

Le gaucher Gio Gonzalez (7-3), qui revenait d’une défaite subie contre les Cubs de Chicago, a été presque aussi bon face à une formation de frappeurs droitiers qui comptait quatre recrues. Il a alloué un point en deux coups sûrs en sept manches de travail, en plus d’accorder deux buts sur balles et de retirer neuf adversaires sur des prises.

Dodgers 8 Padres 0

Chris Taylor a cogné un grand chelem, Corey Seager et Justin Turner ont frappé des circuits consécutifs et Rich Hill a égalé sa marque personnelle en retirant 11 frappeurs sur des prises pour permettre aux Dodgers de Los Angeles de blanchir les Padres de San Diego 8-0.

Taylor a cogné son grand chelem aux dépens de Craig Stammen alors qu’il y avait deux retraits en septième. C’était son troisième de la saison et son quatrième en carrière.

Pour une deuxième soirée consécutive, les Dodgers ont réussi un grand chelem face aux Padres. Austin Barnes en avait frappé un vendredi lors de la victoire des Dodgers 10-4.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!