PARIS — Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel a été blanchi par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) lundi, après être délibérément entré en contact avec Lewis Hamilton au Grand Prix d’Azerbaïdjan le mois dernier.

La FIA a rencontré Vettel et le directeur de l’équipe Ferrari Maurizio Arrivabene aux bureaux de l’organisation à Paris, et le président Jean Todt a déclaré que l’incident était clos.

Il a cependant averti Vettel «de ne plus commettre un tel écart de conduite», a mentionné la FIA par voie de communiqué.

Vettel a reconnu sa responsabilité pour l’incident et s’est excusé, a ajouté la FIA.

Il a ensuite émis une déclaration sur son site internet dans laquelle il s’est excusé pour avoir donné le mauvais exemple.

«Je n’ai jamais voulu mettre Lewis en danger, mais je suis conscient que j’ai provoqué une situation dangereuse», a-t-il écrit.

Alors qu’il se trouvait sous un drapeau jaune vers le milieu de la course, Vettel s’est amené à la hauteur de Hamilton avant d’expédier sa Ferrari contre sa Mercedes. Vettel, qui a déclaré avoir posé ce geste en réponse au freinage brusque de Hamilton devant lui à la sortie d’un virage, a écopé d’une pénalité de 10 secondes aux puits.

Hamilton a déclaré que Vettel «s’était lui-même humilié».

Vettel et Hamilton, qui totalisent ensemble sept championnats du monde et plus de 100 victoires en carrière, luttent pour le championnat. Ils ont chacun signé trois victoires jusqu’ici cette saison, et Vettel mène le classement général par 14 points après huit courses devant le Britannique.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!