Kamran Jebreili Kamran Jebreili / The Associated Press

Tiger Woods a quitté la clinique où il a reçu de l’aide pour gérer les médicaments antidouleur qu’on lui a prescrits, disant qu’il va continuer d’être alerte quant à ce genre de choses.

Il a consulté après son arrestation en lien à de la conduite avec les facultés affaiblies en Floride à la fin mai, quand on l’a trouvé endormi au volant.

Woods a dit à la police qu’il prenait divers médicaments prescrits. On n’a pas trouvé d’alcool dans son système.

Le mois dernier, Woods a fait savoir par communiqué qu’il recevait de l’aide professionnelle pour gérer son recours à des médicaments pour de la douleur et un trouble du sommeil.

Le gagnant de 14 tournois majeurs a été opéré au dos en avril.

Lundi, Woods a écrit sur Twitter avoir récemment complété un «programme intensif privé». Il ajoute qu’il va continuer à recevoir les conseils de médecins, de sa famille et de ses amis, puis il termine en exprimant sa gratitude pour tout le soutien reçu.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!