MIRABEL, Qc — Le premier a le physique de Ernie Els à six pieds trois et 215 livres. Le second fait davantage penser à Gary Player à cinq neuf et 175 livres. N’empêche que Francis Berthiaume et Vincent Blanchette ont au moins une chose en commun: ils connaissent un début prometteur chez les professionnels.

Les deux jeunes golfeurs de 24 ans, affiliés respectivement aux clubs Laval-sur-le-Lac et Pinegrove, seront gonflés à bloc lorsqu’ils participeront, mercredi et jeudi, à la Classique Acura présentée sur les allées du club de golf Glendale.

Cet événement national du Circuit Canada Pro Tour sera seulement leur troisième tournoi dans les rangs professionnels. Mais leur feuille de route est déjà éloquente. Berthiaume vient de se classer au deuxième rang à l’Invitation Desjardins, un seul coup derrière le champion Brett Cairns, tandis que Blanchette revendique déjà une cinquième et une sixième places en deux semaines.

«Un bon tournoi ne fait pas une saison, mais je me suis quand même prouvé que je peux tenir mon bout et gagner éventuellement sur ce circuit, a dit Berthiaume. Mon objectif était de profiter des premiers mois pour m’acclimater à l’environnement des tournois professionnels et aussi apprendre à jouer avec de l’argent à l’enjeu. Je suis conscient que j’ai encore beaucoup à prouver.»

Même son de cloche de la part de Blanchette.

«Mon but est de prendre de l’expérience et il ne fait aucun doute que de m’être retrouvé aussi vite parmi les meneurs hausse mon niveau de confiance d’un cran en vue des prochains tournois, a reconnu Blanchette. L’important est de rester concentré et de penser le moins possible à l’aspect monétaire.»

Avant de tenter l’aventure du golf professionnel, Berthiaume et Blanchette ont préféré compléter leurs études universitaires aux États-Unis où ils ont connu du succès dans la NCAA. En 2016, Blanchette a remporté un important tournoi de la première division avec une fiche record de 14 coups sous la normale après des rondes de 68, 65 et 69 tandis que Berthiaume a signé huit victoires pendant son séjour à Alabama State.

Comme la semaine dernière à l’Invitation Desjardins, le duo Berthiaume-Blanchette aura fort à faire face à un contingent relevé et surtout expérimenté. Les meilleurs professionnels du Québec, du Circuit Great Lakes Tour et de la PGA du Canada voudront mettre la main sur la première bourse de 7000 $ tirée de l’enjeu global de 40 000$.

Premier au Classement Coors Light, l’Ontarien Stephane Dubois devra pour sa part contrer les efforts de ses principaux poursuivants, soit les Québécois Marc-Étienne Bussières (Longchamp), Sonny Michaud (La Tempête), Jean-Philip Cornellier (Knowlton) et Dave Lévesque (Château Bromont).

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!