Kirsty Wigglesworth Kirsty Wigglesworth / The Associated Press

LONDRES — Françoise Abanda a n’a pas été en mesure de franchir le deuxième tour à Wimbledon, mais elle a chèrement vendu sa peau face à la Lettone classée 13e, Jelena Ostapenko.

Le gagnante des Internationaux de France est venue de l’arrière pour vaincre la Canadienne classée 142e 4-6, 7-6 (4), 6-3.

C’est la première fois qu’Ostapenko atteint le troisième tour sur la gazon londonien sur le circuit de la WTA. Elle avait toutefois remporté le tournoi chez les junior en 2014.

Contre Abanda, issue des qualifications et, tout comme elle, âgée de 20 ans, Ostapenko a de nouveau offert du jeu à haut risque, qui s’est avéré très payant: Elle a su faire fi de 39 fautes directes pour l’emporter grâce à un avantage de 31-17 dans les coups gagnants.

Plus tôt, le plus bel espoir de la Grande-Bretagne pour mettre la main sur le titre du simple féminin a dû travailler d’arrache-pied pour se qualifier au troisième tour. Johanna Konta s’est retrouvée face à un déficit en début de match, mais elle est venue de l’arrière pour éliminer la Croate Donna Vekic 7-6 (4), 4-6, 10-8 sur le court central du All England Club.

Le duel a duré 3 h 10 minutes, et il était temps qu’il prenne fin, a reconnu la Britannique.

«C’est agréable de savoir que le match est terminé. Nous avons passé beaucoup de temps sur le court et nous avons toutes deux bataillé vraiment très fort.»

Sixième tête de série, Konta a atteint la troisième ronde devant ses partisans pour la première fois en six tentatives. Le mois dernier, elle a participé à la finale à Birmingham, un tournoi préparatoire sur gazon, mais a perdu contre Vekic.

La Bélarusse Victoria Azarenka s’est aussi qualifiée pour la troisième ronde grâce à une victoire en deux manches de 6-3 contre l’Ukrainienne Elena Vesnina, 15e tête de série.

Deux fois demi-finaliste sur la pelouse londonienne, Azarenka vient à peine de renouer avec les courts après la naissance de son premier enfant en décembre. Son match, mercredi, n’était que son quatrième cette saison. L’an dernier, elle avait raté Wimbledon à cause d’une blessure et n’a pas participé à un tournoi du Grand Chelem depuis les Internationaux de France, en 2016.

Azarenka, une ancienne numéro un mondiale, croisera le fer avec la Britannique Heather Watson, qui a causé une certaine surprise en éliminant la 18e tête de série, la Lettone Anastasija Sevastova, 6-0, 6-4 en 61 minutes.

La quête d’un troisième titre pour Petra Kvitova a pris fin au deuxième tour. La 11e tête de série, qui est récemment revenue au jeu après avoir subi une attaque à l’arme blanche à son domicile, a été surprise par l’Américaine Madison Brengle 6-3, 1-6, 6-2.

Venus Williams est quant à elle venue de l’arrière pour vaincre la Chinoise Qiang 4-6, 6-4, 6-1.

Dans d’autres duels de deuxième tour du tableau du simple féminin, la Slovaque Dominika Cibulkova, huitième tête de série, a battu l’Américaine Jennifer Brady 6-4, 6-4, tandis que la Grecque Maria Sakkari a vaincu la Tchèque Kristyna Pliskova 6-7 (6), 6-4, 6-4. La Croate Ana Konjuh, classée 27e, a également atteint le troisième tour.

Par ailleurs, en double féminin, le tandem formé de la Canadienne Gabriela Dabrowski et de la Chinoise Yifan Xu a subi l’élimination dès le premier tour, s’inclinant 6-2, 6-2 contre la Belge Elise Mertens et la Néerlandaise Demi Schuurs. Dabrowski et Xu étaient les dixièmes têtes de série.

Du côté masculin, Rafael Nadal a porté à 26 sa série de sets gagnés en tournois majeurs avec sa victoire de 6-4, 6-2, 7-5 contre l’Américain Donald Young.

Le double champion atteint ainsi le troisième tour de WImbledon pour la première fois depuis 2014. Il fera face à la 30e tête de série, Karen Khachanov, vendredi.

La hanche d’Andy Murray semble très bien se porter. Le favori et champion en titre a atteint le troisième tour en ayant raison de l’Allemand Dustin Brown 6-3, 6-2, 6-2. Il fera face à l’Italien classé 28e Fabio Fognini.

Le Japonais Kei Nishikori (9e), le Français Jo-Wilfried Tsonga (12e), le Luxembourgeois Gilles Müller (16e) et l’Espagnol Roberto Bautista Agut (18e) se sont également qualifiés pour le deuxième tour.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!