TROYES, France — Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté une requête en appel de l’équipe du cycliste slovaque Peter Sagan après la disqualification du champion du monde au Tour de France.

Dans une brève déclaration jeudi, le TAS a annoncé sa décision et statué que Sagan «demeurait disqualifié du Tour de France de 2017».

Sagan a été exclu à la suite d’un incident lors duquel il a semblé donner un coup de coude au Britannique Mark Cavendish lors du sprint final de la quatrième étape mardi.

Dans leur requête, les responsables de l’équipe Bora-Hansgrohe ont réitéré leur argument selon lequel Sagan n’a pas causé, encore moins de façon délibérée, la chute de Cavendish.

Sagan est demeuré dans sa trajectoire et ne pouvait voir Cavendish sur le côté droit, avaient aussi soulevé les responsables de Bora-Hansgrohe.

Ces derniers soutenaient aussi que Sagan n’avait pas eu la chance de donner sa version des faits aux commissaires, ce que stipulent les règles de l’Union cycliste internationale avant qu’une décision ne soit prise, avaient-ils également affirmé.

L’incident a forcé Cavendish à abandonner la compétition à cause d’une fracture à l’omoplate droite.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!