Le Canada jouera son premier match compétitif sous les ordres d’Octavio Zambrano vendredi, alors qu’il amorcera son parcours à la Gold Cup en affrontant la Guyane française.

Des défis plus importants attendent le Canada dans la phase de groupes avec des duels contre le Costa Rica et le Honduras, mais Zambrano ne prendra certainement pas le département français à la légère.

«C’est une bonne équipe, a affirmé l’entraîneur natif de l’Équateur à la veille de la rencontre présentée à Harrison, au New Jersey. Ils ont accompli de belles choses pour se qualifier dans le tournoi. (…) Je crois qu’ils sont au même niveau que le Curaçao. Ils ont des joueurs français avec des racines dans les Caraïbes, tandis que le Curaçao avait des joueurs néerlandais avec des racines dans les Caraïbes.

«Ce sont des joueurs légitimes qui jouent au soccer professionnel en France et quelques joueurs locaux. C’est une bonne équipe. J’ai vu des vidéos.»

Le Canada a vaincu le Curaçao, classé 68e au monde, par la marque de 2-1 dans un match amical, le 13 juin dernier à Montréal. Il s’agissait du premier match de l’équipe canadienne depuis que Zambrano a été nommé entraîneur-chef en mars.

Les Canadiens se sont entraînés avec les membres de l’équipe du Nicaragua lundi, en Floride, avant de se rendre au New Jersey.

Zambrano a reçu une bonne nouvelle à la veille du championnat de la CONCACAF, alors que le Canada a grimpé au 100e rang du classement mondial de la FIFA. Puisqu’elle n’est pas membre de la FIFA, la Guyane française n’est pas classée.

La Guyane française s’est qualifiée pour la Gold Cup pour la première fois de son histoire en terminant en troisième place lors de la Coupe des Caraïbes, grâce à une victoire de 1-0 face à la Martinique sur un but de l’attaquant de Guingamp Sloan Privat.

L’équipe inclut aussi le vétéran âgé de 37 ans Florent Malouda, une ancienne étoile à Chelsea et Lyon qui évolue maintenant en Inde.

Zambrano a opté pour un mélange de jeunesse et d’expérience dans sa formation­. Marcel de Jong, Patrice Bernier, Tosaint Ricketts, Milan Borjan, Dejan Jakovic, Jonathan Osorio, Samuel Piette, Adam Straith et Russell Teibert ont déjà participé à un total de 22 championnats de la CONCACAF.

À l’inverse, 14 joueurs en seront à leur première Gold Cup, dont la sensation de 16 ans des Whitecaps de Vancouver Alphonso Davies, qui a reçu la citoyenneté canadienne quelques jours seulement avant d’affronter le Curaçao.

Zambrano, qui a déjà dirigé des équipes en Colombie, en Équateur, en Hongrie, en Moldavie et aux États-Unis, a hâte de voir ses joueurs à la Gold Cup.

«C’est dans ce genre de situations que vous pouvez vraiment évaluer vos joueurs», a-t-il indiqué.

Comme capitaine, Zambrano devrait compter sur Bernier, qui est âgé de 37 ans.

«Ce groupe veut démontrer sa valeur, a affirmé le milieu de terrain de l’Impact de Montréal qui a participé à 54 matchs avec le Canada. Nous comptons sur plusieurs jeunes joueurs qui veulent faire bonne impression, qui veulent confirmer qu’ils sont l’avenir du Canada.

«Et pour moi et d’autres vétérans, nous voulons savourer ce qui sera probablement nos derniers moments avec l’équipe nationale et donner confiance au groupe.»

Les deux meilleures formations de chacun des trois groupes et les deux meilleures équipes de troisième place accéderont aux quarts de finale du tournoi, qui prendra fin le 26 juillet.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!