LAUSANNE, Suisse — Le plus important tribunal de Suisse a rejeté l’appel de l’ancien vice-président de la FIFA Michel Platini et a donc maintenu sa suspension de quatre ans pour délits financiers.

Le Tribunal fédéral suisse a affirmé que la suspension imposée par le Tribunal arbitral du sport «ne semblait pas excessive».

La cour fédérale est la quatrième à déterminer que Platini n’avait pas droit à un salaire rétroactif de deux millions $ en 2011 pour avoir été le conseiller du président de la FIFA Sepp Blatter de 1998 à 2002.

Platini et Blatter soutiennent qu’ils avaient une entente verbale, mais ils ont été suspendus par la FIFA pour conflit d’intérêts.

La preuve incluait une tentative de Blatter d’augmenter de plus d’un million $ le fonds de pension de Platini, ce à quoi il n’avait pas droit.

En vertu de la suspension, Platini a été exclu du poste de président de l’UEFA et de la course à la succession de Blatter en février 2016.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!