LONDRES — L’Australien Bernard Tomic et le Russe Daniil Medvedev ont quitté le site des Internationaux de Wimbledon avec un peu moins d’argent que prévu.

Tomic a écopé une amende de 15 000$, non pas pour des gestes qu’il aurait posés lors de sa défaite au premier tour du simple masculin, mais pour les propos qu’il a tenus lors de la conférence de presse qui a suivi son match.

Devant les journalistes, après son revers aux mains de l’Allemand Mischa Zverev, Tomic avait déclaré qu’il s’ennuyait quelque peu sur le court, qu’il était tout simplement incapable de trouver la motivation nécessaire et que sa demande de pause médicale avait pour objectif de changer l’allure du match.

Le montant de l’amende équivaut environ aux tiers de la bourse que Tomic a reçue à la suite de son élimination.

Par ailleurs, le fabriquant de raquettes Head a annoncé qu’il mettait fin à son association avec Tomic, parce que les commentaires de l’Australien ne reflètent pas «l’attitude, la passion, le professionnalisme et le respect» de l’entreprise envers le tennis.

Quant à Medvedev, il s’est vu imposer des sanctions pécuniaires totalisant 14 500$ après avoir lancé de la monnaie aux pieds de l’arbitre en chef dans les instants qui ont suivi son revers au deuxième tour du simple masculin mercredi.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!