WHITE SULPHUR SPRINGS, W.Va. — Le Colombien Sebastian Munoz a signé une carte de 61 (moins-9) à l’issue de la première ronde de la Classique Greenbrier, jeudi, pour se hisser deux coups devant le vétéran Davis Love III.

Munoz s’est démarqué en réalisant notamment cinq oiselets sur le neuf de retour.

Love, un golfeur âgé de 53 ans, a connu sa meilleure ronde de la campagne. Il a calé quatre oiselets à ses cinq premiers trous sur le parcours TPC Old White, qui a été rénové à la suite des inondations dévastatrices qui ont contraint les organisateurs à annuler le tournoi l’an dernier.

L’Américain entrera au Temple de la renommée du golf en septembre. Sa dernière victoire remonte au Championnat Wyndham en 2015, et elle lui avait permis de devenir le troisième plus vieux golfeur à l’emporter sur le circuit de la PGA.

Les Canadiens Graham DeLaet et Nick Taylor font partie d’un groupe de golfeurs qui ont joué 64, et qui est complété par le champion en titre, Danny Lee, David Lingmerth, Ben Martin et la recrue Xander Schauffele.

David Hearn, de Brampton, en Ontario, s’est également signalé en complétant le parcours en 65 coups. De son côté, Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, a joué 69.

Leurs compatriotes Brad Fritsch, d’Edmonton, et Ryan Zylstra, de Cambridge, en Ontario, ont connu plus d’ennuis et respectivement signé des cartes de 71 et 80.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!