Darko Bandic Darko Bandic / The Associated Press

SPIELBERG, Autriche — Le Britannique Lewis Hamilton se dit confiant de répéter ses performances de l’an dernier et de s’emparer de la pole position, après avoir dominé les deux séances d’essais libres en vue du Grand Prix d’Autriche de Formule 1, vendredi.

Le pilote Mercedes, vainqueur l’an dernier en Autriche après être parti à l’avant de la grille de départ, a inscrit un temps de 1:05,483 lors de la séance tenue en après-midi, ce qui lui a permis de devancer Sebastian Vettel, sur Ferrari, par 0,147 seconde.

En matinée, Hamilton avait fait stopper le chronomètre à 1:05,975 et devancé par 0,19 seconde Max Verstappen, de l’écurie Red Bull.

«La voiture semble incroyablement rapide. On sent déjà un bel équilibre, a raconté Hamilton.

«Ce bolide est tellement rapide en comparaison avec celui avec lequel nous avons couru l’an dernier. Les membres de l’équipe affichent un bel état d’esprit et nous sommes prêts pour un autre excitante bataille avec les Ferrari», a affirmé Hamilton.

Les seuls ennuis de Hamilton sont survenus pendant la deuxième séance, alors qu’il a dû effectuer une rapide visite aux puits pour un changement de bougies.

«Les mécaniciens ont réalisé un travail remarquable pour apporter les correctifs et nous avons pu compléter notre programme», a souligné Hamilton.

Deux semaines après son premier podium en carrière à Bakou, le Québécois Lance Stroll, sur Williams, a dû se contenter des 15e et 16e positions lors des deux séances d’essais libres et ce, même s’il a réalisé un meilleur temps en après-midi.

En matinée, Stroll a complété un tour de piste en 1:08,041 avant de faire stopper le chronomètre à 1:07,468 lors de la seconde séance.

Son coéquipier Felipe Massa s’est d’abord classé 11e, en 1:07,550, vendredi matin, puis 14e lors de la seconde séance, en 1:07,065.

«Je pense que c’était un peu difficile aujourd’hui avec la voiture. Nous n’étions pas à 100 pour cent avec l’équilibre et tout le reste. Je pense que nous pouvons régler le tout et connaître une bonne journée demain. On doit travailler un peu sur les hautes vitesses, et je crois que nous avons une certaine marge de manoeuvre à ce niveau. Nous verrons demain. Il nous faut regarder ce qui se passe avec la voiture, comment elle réagit. Mais je pense que nous allons être très proches de tout le monde. Nous verrons.»

Une troisième séance d’essais sera présentée samedi matin, avant les qualifications, en après-midi.

Tracé punitif

Pendant que Hamilton dominait les deux séances de vendredi, son coéquipier Valtteri Bottas a terminé troisième en chaque occasion, même s’il est sorti de piste trois fois.

«Ce tracé vous punit si vous commettez une erreur, et j’ai testé ces limites, mais c’est quelque chose dont je peux tirer des leçons, a fait remarquer le pilote finlandais.

«L’équilibre du bolide semble bon et nous allons apporter d’autres ajustements à la préparation de la voiture afin qu’elle soit à point pour les qualifications.»

La piste de Spielberg, entourée de collines et de forêts, était glissante et a causé des ennuis aux pilotes dans les virages 1, 6 et 7.

Quatrième lors de la deuxième séance, Verstappen a déploré le piètre rendement de ses pneus.

Par ailleurs, les deux voitures de l’écurie Toro Rosso n’ont pas été en mesure de terminer la seconde séance.

L’Espagnol Carlos Sainz fils a été victime d’une sortie de piste et le Russe Daniil Kvyat est retourné au garage alors que des flammes jaillissaient de son pneu gauche arrière.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!