LONDRES — L’Espagnol Rafael Nadal s’est frayé un chemin jusqu’au quatrième tour des Internationaux de Wimbledon vendredi, et il n’est plus qu’à trois victoires d’un retour au sommet de la hiérarchie du tennis masculin.

Nadal a avancé à la ronde suivante grâce à une victoire en trois manches, 6-1, 6-4, 7-6 (3) contre le Russe Karen Khachanov sur le court central du All England Club. S’il se rend jusqu’à la grande finale, le 16 juillet, il doublera le Britannique Andy Murray au premier rang du classement de l’ATP.

«Pendant un set et demi, tout s’est très, très bien déroulé. J’étais très heureux de mon jeu, a déclaré Nadal lors d’une entrevue télévisée quelques minutes après sa victoire.

«Par la suite, ç’a été un peu plus difficile. Je dirais que je ne me déplaçais pas aussi bien et il a commencé à frapper la balle avec un peu plus d’autorité. Il demeure un solide adversaire et c’est impossible de gagner facilement», a ajouté l’Espagnol.

Plusieurs vedettes du monde du sport ont assisté au match de Nadal de la loge royale, dont le golfeur espagnol Sergio Garcia, vêtu du Veston vert qu’il a gagné au Tournoi des Maîtres.

«Il connaît une saison incroyable, surtout avec cette magnifique victoire au Tournoi des Maîtres. C’est super de le voir et je le remercie d’être venu.»

Nadal connaît lui-même une assez bonne saison. Il a atteint la finale des Internationaux d’Australie, qu’il a perdue aux mains du Suisse Roger Federer, et mis la main sur un 10e titre en carrière aux Internationaux de France.

Lundi, il affrontera le Luxembourgeois Gilles Müller (16e), qui a eu le meilleur sur le Britannique Aljaz Bedene, 7-6 (4), 7-5, 6-4.

Müller a vaincu Nadal à Wimbledon en 2005, mais l’Espagnol a eu sa revanche six ans plus tard.

«Il est un spécialiste du gazon, a souligné Nadal. Il n’y a pas de doute qu’il s’agit de sa surface préférée.»

Murray a suivi Nadal sur le court central pour y affronter l’Italien Fabio Fognini. Le favori a eu le meilleur 6-2, 4-6, 6-1, 7-5 en deux heures et 39 minutes.

Champion en titre, Murray a sauvé cinq balles de manche lors du dernier set, mais il a finalement remporté les cinq derniers jeux.

Le duel entre Jo-Wilfried Tsonga et Sam Querrey a été interrompu en raison de la noirceur. Querrey menait 6-2, 3-6, 7-6 (5), 1-6, 6-5 avec Tsonga au service quand la fin de la rencontre a été remise à samedi.

Nishikori tombe, Nestor et Pospisil aussi

Plus tôt en journée, par ailleurs, le Japonais Kei Nishikori a subi l’élimination.

Neuvième tête de série, Nishikori s’est incliné en quatre manches, 4-6, 6-7 (3), 6-3, 3-6 aux mains de l’Espagnol Roberto Bautista Agut, classé 18e.

«Je n’ai pas su maintenir un niveau de jeu suffisamment élevé, a analysé Nishikori. Il a bien servi dans chacun des sets. Il m’a rendu la tâche difficile au service.»

C’est la première fois que Bautista Agut prenait la mesure de Nishikori, après quatre tentatives infructueuses. L’Espagnol de 29 ans en sera à une deuxième participation consécutive au quatrième tour sur la pelouse du All England Club, mais il n’a encore jamais pris part aux quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem.

Le prochain rival de Bautista Agut sera le Croate Marin Cilic, septième tête de série, qui s’est défait de l’Américain Steve Johnson (26e) par un score de 6-4, 7-6 (3), 6-4.

En double masculin, le Canada a perdu ses deux derniers participants lors de matchs de deuxième ronde.

Le vétéran Daniel Nestor et le Français Fabrice Martin, classés 13e, ont subi la défaite, 3-6, 4-6, 4-6, face au duo composé du Français Hugo Nys et du Croate Antonio Sancic.

Vasek Pospisil et le Français Julien Benneteau ont subi le même sort, s’inclinant en trois manches de 6-7 (1), 3-6, 4-6 contre le tandem formé du Croate Ivan Dodig et de l’Espagnol Marcel Granollers, classés sixièmes.

Du côté féminin, la Bélarusse Victoria Azarenka s’est relevée après avoir perdu la première manche et elle a vaincu la Britannique Heather Watson 3-6, 6-1, 6-4 pour mériter son laissez-passer au quatrième tour.

Par ailleurs, la Croate Konjuh (27e) a causé une certaine surprise en défaisant la Slovaque Dominika Cibulkova (8e) 7-6 (3), 3-6, 6-4 tandis que la Française Caroline Garcia (21e) l’emportait en deux manches, 6-4, 6-3, face à l’Américaine Madison Brengle.

Âgée de 19 ans, Konjuh a largement dominé sa rivale au chapitre des coups gagnants, en amassant 54 contre 22, en route vers sa première qualification au quatrième tour à Wimbledon.

La Roumaine Simona Halep (2e), l’Ukrainienne Elina Svitolina (4e), la Britannique Johanna Konta (6e), l’Américaine Venus Williams (10e) et la Lettone Jelena Ostapenko (13e) n’ont toutes eu besoin que de deux sets pour mériter leur place au quatrième tour.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!