The Associated Press Lilian Calmejane.

STATION DES ROUSSES, France — À la faveur d’une accélération qui lui a permis de distancer ses rivaux sur une petite route de montagne mieux adaptée aux chèvres qu’aux cyclistes, Lilian Calmejane s’est adjugé la huitième étape qui s’est conclue à la station de ski des Rousses dans le massif du Jura pour mériter sa première victoire à son premier Tour de France.

Calmejane, de l’équipe française Direct Energie, a fait fi de crampes lors de l’ascension finale pour finalement l’emporter à l’occasion de la deuxième visite du Tour aux Rousses. C’est la deuxième victoire d’un coureur français au Tour de cette année, après celle d’Arnaud Demare lors de la 4e étape.

Le meneur au classement général, Chris Froome, a terminé au sein d’un peloton plus loin mais il a conservé son maillot jaune avant une deuxième journée d’escalade, encore plus dure, dans les montagnes du Jura, dimanche.

La journée de Froome n’a toutefois pas été exempte d’incident. Lors d’une descente, dans un virage à droite après la deuxième des trois premières ascensions de l’étape au départ de Dole, le triple champion du Tour a effectué un tout droit, mais il n’est pas tombé de son vélo et a pu rapidement regagner le peloton.

Calmejane a résisté au coureur néerlandais Robert Gesink, sur ses talons, lors de la dernière ascension vers l’arrivée. Victime de crampes à la suite de ses efforts, Calmejane a dû ralentir et se lever de sa selle pour étirer ses jambes dans la dernière section, puis il a serré les dents jusqu’à la ligne.

Gesink, de l’équipe néerlandaise Lotto-Jumbo, a terminé 37 secondes après Calmejane. Le Français Guillaume Martin a pris la troisième position, avec un retard de 13 secondes supplémentaires.

«Gagner en solitaire comme ça, c’est incroyable, a déclaré Calmejane, qui a également remporté une étape à son premier grand Tour, la Vuelta espagnole, l’année dernière. C’est tout ce dont j’ai rêvé.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!