Darko Bandic Darko Bandic / The Associated Press

SPIELBERG, Autriche — Lance Stroll aura fort à faire au Grand Prix d’Autriche, dimanche, s’il veut répéter ses solides performances des deux dernières courses. Le circuit de Spielberg ne semble pas convenir aux Williams de Stroll et de son coéquipier Felipe Massa.

Stroll n’a pu franchir Q1, se contenant du 18e rang sur la grille de départ alors que Massa n’a guère fait mieux avec la 17e position.

«C’est une journée difficile au bureau. Nous ne sommes tout simplement pas assez rapides cette fin de semaine, a reconnu Stroll, qui a décroché son premier podium en F1 en se classant troisième du Grand Prix d’Azerbaïdjan il y a deux semaines. Nous perdons du temps dans les virages à haute vitesse par rapport aux autres.»

Le directeur technique de l’équipe, Paddy Lowe, a reconnu que le principal problème des Williams en est un de vitesse.

«Nous avons beaucoup travaillé hier soir (vendredi) pour essayer de comprendre la situation mais rien de ce que nous avons tenté n’a vraiment fonctionné. Nous devons retourner à la table de travail et voir où nous en sommes.»

Dans les circonstances, Stroll a tenté de faire contre mauvaise fortune, bon coeur.

«L’aspect positif, c’est que la voiture se comporte mieux sur les longues séquences que lors des courtes sorties en qualifications. La course sera longue et, même s’il n’est pas facile de dépasser sur ce circuit, je vais faire de mon mieux et nous verrons ce qui va arriver.»

Massa, un vétéran, est conscient que la tâche s’annonce difficile en course.

«Nous savons que notre rythme en course est bien meilleur qu’en qualifications. Mais partir de la 17e position sur la grille rend les choses plus compliquées. Ça demandera un concentration à 100 pour cent.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!