Laurence Kesterson Laurence Kesterson / The Associated Press

PHILADELPHIE — Austin Hedges a produit le point de la victoire pour un deuxième match de suite, Jhoulys Chacin a lancé pendant six manches et un tiers et les Padres de San Diego ont défait les Phillies de Philadelphie 2-1, samedi.

Carlos Asuaje a ajouté un triple d’un point pour les Padres, qui ont gagné cinq de leurs six dernières parties.

Maikel Franco a étiré les bras et Tommy Joseph a placé deux balles en lieu sûr pour les Phillies, qui ont perdu cinq matchs de suite et sept de leurs neuf derniers.

Chacin (8-7) a alloué un point, trois coups sûrs et deux buts sur balles. Il a retiré six frappeurs sur des prises.

Aaron Nola (6-6) a égalé sa plus longue sortie en carrière en lançant pendant huit manches. Il a concédé quatre coups sûrs et deux buts sur balles en plus de retirer neuf adversaires au bâton.

Brandon Maurer n’a pas donné de point en neuvième manche et il a enregistré un 19e sauvetage cette saison.

Mets 1 Cardinals 4

Paul DeJong a frappé un circuit parmi ses quatre coups sûrs et Adam Wainwright a signé un troisième gain en autant de départs pour permettre aux Cardinals de St. Louis de l’emporter 4-1 face aux Mets de New York.

Wainwright (10-5) a lancé durant six manches et deux tiers, veillant sur le monticule jusqu’en septième pour une troisième fois lors de ses quatre derniers départs. Trois des cinq coups sûrs qu’il a concédés sont survenus lors de la septième manche. Il a retiré sept frappeurs sur des prises, dont trois d’affilée en sixième.

Seung Hwan Oh a récolté son 18e sauvetage en 21 occasions. Matt Bowman a succédé à Wainwright en septième et Brett Cecil a lancé une huitième sans point.

DeJong a frappé quatre coups sûrs lors d’une même rencontre pour une première fois, cognant trois doubles en plus de son circuit. La recrue affiche une moyenne au bâton de ,625 (10 en 16) lors des cinq dernières rencontres.

Le circuit de DeJong en troisième, son deuxième en autant de matchs, a permis aux Cardinals de prendre les devants 1-0.

Braves 13 Nationals 0

Julio Teheran a été solide durant sept manches pour poursuivre sa dominance à l’étranger, Nick Markakis et Johnan Camargo ont tous les deux frappé trois coups sûrs, et les Braves d’Atlanta ont défait les Nationals de Washington 13-0.

Teheran (7-6) a concédé quatre coups sûrs, deux buts sur balles et il a retiré cinq frappeurs sur des prises afin de porter à 6-0 son dossier à l’étranger cette saison. Il a également produit trois points, un sommet en carrière. Il a frappé deux simples aux dépens de Stephen Strasburg, face à qui il a une fiche de 4 en 7.

Strasburg (9-3) a été atteint à la hanche par une balle frappée par Markakis en troisième et il a quitté la rencontre à la fin de la manche. Il a alloué sept coups sûrs et six points — dont trois mérités — lors de sa sortie la plus courte de la saison.

Markakis a frappé son quatrième circuit de la saison pour les Braves, tandis que Matt Adams a ajouté son 14e.

Les Braves ont remporté deux de leurs trois dernières rencontres pour s’approcher à huit matchs et demi des Nationals de Washington et du sommet de la section Est de la Ligue nationale.

Pirates 4 Cubs 2

Gregory Polanco a cogné un circuit de deux points en sixième manche et Ivan Nova a limité l’adversaire à trois coups sûrs jusqu’en septième, menant les Pirates de Pittsburgh vers une victoire de 4-2 face aux Cubs de Chicago.

Josh Bell a frappé trois coups sûrs et il a croisé le marbre à deux reprises, tandis que Francisco Cervelli et Jordy Mercer ont tous les deux obtenu un point produit pour les Pirates.

Ian Happ et Kyle Schwarber ont claqué deux circuits consécutifs pour les Cubs, qui n’ont pas remporté deux matchs de suite depuis leur séquence de trois victoires, du 18 au 20 juin.

Nova (9-6) a retiré six frappeurs sur des prises et il a concédé un but sur balles en six manches et deux tiers de travail. Sans compter les circuits, le seul autre coup sûr accordé fut un simple à Schwarber, lors de la deuxième manche.

Felipe Rivero a obtenu les quatre derniers retraits pour inscrire un sixième sauvetage.

Le partant des Cubs, Jake Arrieta (8-7), a alloué quatre points — dont trois mérités — et six coups sûrs en cinq manches et deux tiers. Il avait concédé un point non mérité en cinq manches avant de dégringoler en sixième.

Royals 4 Dodgers 5 (10 manches)

La recrue Cody Bellinger a soutiré un but sur balles en 10e manche alors que les coussins étaient tous occupés, permettant aux Dodgers de Los Angeles de venir de l’arrière et battre les Royals de Kansas City 5-4.

Les Dodgers, qui mènent la section Ouest de la Nationale, ont signé une cinquième victoire de suite.

Les Dodgers ont atteint le plateau des 60 victoires avant la pause du match des étoiles pour une première fois depuis 1974. Ils ont réussi l’exploit pour seulement une troisième fois depuis 1933, joignant leur formation de 1973 et 1974, qui avait inscrit 63 gains.

Le releveur des Royals Scott Alexander a rempli les buts à la suite de buts sur balles à Chase Utley, Corey Seager et Justin Turner. Il a été remplacé par Kelvin Herrera, qui a lui aussi offert une passe gratuite à Bellinger.

White Sox 5 Rockies 4

Tim Anderson a claqué un circuit aux dépens du stoppeur Greg Holland en début de neuvième, permettant aux White Sox de Chicago de l’emporter 5-4 face aux Rockies du Colorado.

Anderson, qui a également frappé un circuit vendredi soir, a cogné une longue balle dans les gradins du champ centre alors qu’il faisait face à un compte de 2-2 face à Holland (1-1).

Une victoire qui permet aux White Sox de briser leur séquence de trois défaites.

David Robertson a lancé une manche parfaite en neuvième pour obtenir son 13e sauvetage, retirant les deux derniers frappeurs sur des prises, dont Charlie Blackmon qui a contesté la décision de l’arbitre sur la troisième prise. Après avoir argué le verdict et lancé son casque en raison de la décision de Sam Holbrook, le frappeur et le gérant, Bud Black, ont tous les deux été expulsés.

Tirant de l’arrière 4-3 en huitième, les Rockies ont nivelé la marque lorsque Mark Reynolds, premier au bâton lors de cette manche, a frappé un triple face au releveur Tommy Kahnle (1-3) et qu’il a croisé le marbre sur le ballon-sacrifice Gerardo Parra.

Marlins 5 Giants 4

Justin Bour a frappé son 20e circuit, Marcell Ozuna a récolté deux points et les Marlins de Miami ont tenu le fort pour l’emporter 5-4 face aux Giants de San Francisco.

Christian Yelich et J.T. Realmuto ont ajouté des simples et le joueur vedette Giancarlo Stanton a frappé un double et a marqué alors qu’ils aidaient Chris O’Grady signer sa première victoire dans les Majeures.

Les Giants ont marqué un point en neuvième face au stoppeur A.J. Ramos et avaient des coureurs sur les sentiers avant que Hunter Pence ne se fasse retirer au bâton, mettant fin à la rencontre.

O’Grady, lanceur recrue, a alloué trois points en cinq coups sûrs en cinq manches et un tiers de travail. Il a concédé deux buts sur balles et a retiré quatre frappeurs sur des prises.

Samardzija (4-10) a alloué quatre points en sept manches de travail.

Reds Diamondbacks

Joey Votto, Scooter Gennett et Tucker Barnhart ont cogné des circuits et la recrue Luis Castillo a muselé ses adversaires pour permettre aux Reds de Cincinnati de blanchir les Diamondbacks de l’Arizona 7-0.

Castillo (1-1) a alloué trois coups sûrs en six manches et deux tiers de travail, retirant huit frappeurs sur des prises et concédant un but sur balles.

Lors de son quatrième départ en carrière, Castillo a muselé les Diamondbacks et ne leur a pas accordé de coup sûr lors des trois premières manches et a retiré neuf frappeurs après avoir permis un simple à Paul Goldschmidt.

Les Reds ont pris rapidement le contrôle de la rencontre. Leurs trois premiers frappeurs ont mené à des points, en plus du circuit de Votto, son 26e de la saison.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!