Mark Humphrey Mark Humphrey / The Associated Press

NASHVILLE — Dom Dwyer a marqué lors d’un deuxième match consécutif, mais le but de Miguel Camarago a permis au Panama de soutirer une nulle de 1-1 face aux États-Unis, samedi, lors de la Gold Cup de la CONCACAF.

Il s’agissait de la première fois que les Américains ne remportaient pas leur match d’ouverture à la Gold Cup.

Après avoir marqué la fin de semaine dernière face au Ghana, Dwyer, originaire de l’Angleterre, a permis aux Américains de prendre les devants à la 50e minute grâce à une frappe du pied gauche qui a franchi la ligne des buts au second poteau.

Dwyer, le mari de la joueuse de l’équipe féminine des États-Unis Sydney Leroux, a récupéré un retour de Kelyn Rowe, qui avait précédemment frappé la barre horizontale.

Le Panama a par la suite répliqué en appliquant beaucoup de pression. Camargo, sur un retour de lancer, a envoyé le ballon hors de portée de la main droite tendue de Brad Guzan, à la 60e minute. Le gardien avait effectué l’arrêt initial aux dépens de Gabriel Torres, tout de suite après qu’Edgar Barcena eut touché la barre transversale.

Les États-Unis avaient remporté leurs 13 précédents matchs d’ouverture et ils affichent maintenant un dossier de 30-1-4 lors de la phase de qualifications. Leur seule défaite remonte à 2011, face à cette même équipe du Panama. Les quatre dernières rencontres entre les deux nations se sont terminées par un match nul de 1-1.

Martinique 2 Nicaragua 0

La Martinique s’est emparée du sommet du Groupe B en l’emportant 2-0 face au Nicaragua lors du deuxième et dernier match de la journée.

Les Martiniquais poursuivront leur route en affrontant les États-Unis, mercredi soir, tandis que le Nicaragua se mesurera au Panama.

L’ancien joueur des Sounders de Seattle Kevin Parsemain a ouvert la marque en reprenant de la tête un bon centre de Johan Audel, à la 35e minute. Le gardien du Nicaragua Justo Lorente a permis à son équipe de rester dans la rencontre, mais la Martinique a trouvé un moyen de doubler son avance en deuxième demie.

À la 66e minute, Steeven Langil s’est amené seul à la suite d’une passe d’Audel et s’est approché pour déjouer Lorente et ainsi mettre le match hors de portée.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!