Pavel Golovkin Pavel Golovkin / The Associated Press

LAUSANNE, Suisse — Le Comité international olympique (CIO) s’attend à compléter plus de 1000 réanalyses d’échantillons prélevés aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, le mois prochain.

Richard Budgett, le directeur médical du CIO, a indiqué que des centaines de résultats ont déjà été obtenus à la suite du programme de réanalyse. Il a refusé de donner plus de détails lors d’une conférence de presse du CIO.

Chaque test positif peut permettre au CIO de suspendre des athlètes qui sont toujours actifs des Jeux olympiques de Pyeongchang, qui commenceront le 9 février en Corée du Sud.

Tous les échantillons provenant de plus de 170 athlètes russes qui ont participé aux Jeux de Vancouver ont été testés de nouveau.

Le CIO a demandé une réanalyse des échantillons de tous les membres de l’équipe russe aux Jeux de Vancouver après que l’enquêteur de l’Agence mondiale antidopage, Richard McLaren, eut dévoilé l’an dernier l’existence d’un stratagème de dopage commandité par l’État en prévision des Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Un comité d’éthique du CIO chargé d’enquêter sur les Jeux de Sotchi doit rendre son rapport d’ici quelques semaines.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!