RIO DE JANEIRO — Le CIO a refusé d’aider les organisateurs des Jeux de Rio de Janeiro à éponger une dette estimée entre 35 et 40 millions $.

Le comité exécutif du Comité international olympique (CIO), qui s’est réuni dimanche à Lausanne, en Suisse, a déclaré qu’il avait besoin de «plus de détails» à propos de la dette après avoir discuté avec Carlos Nuzman, le président du comité organisateur des Jeux de Rio.

Par voie de communiqué, le CIO a dit qu’il «a répondu à toutes ses obligations envers le comité organisateur». Le CIO a ajouté qu’il avait «versé un montant record afin de contribuer aux succès des Jeux olympiques et paralympiques», estimé selon l’organisation à 1,53 milliard $.

Dans l’entente contractuelle, la ville hôtesse et le pays hôte sont obligés d’éponger la dette olympique.

Les Jeux de Rio ont commencé il y a un peu moins d’un an et ont été marqués par des problèmes logistiques, d’affluences, de corruption et la pire récession des dernières décennies à secouer le pays.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!