Tim Ireland Tim Ireland / The Associated Press

LONDRES — Novak Djokovic a pris part au premier match du tournoi sous le toit du court central au All England Club, mardi, et il l’a gagné en trois sets.

Le triple champion du tournoi de Wimbledon a vaincu Adrian Mannarino 6-2, 7-6 (5), 6-4 au quatrième tour, après que son match eut été interrompu la veille.

Pendant le troisième set, alors que Djokovic menait déjà par un bris, le Serbe a demandé une pause médicale et l’intervention d’un thérapeute pour examiner son épaule droite. La deuxième tête de série a grimacé de douleur à quelques reprises pendant que le thérapeute lui prodiguait ses soins.

«Je traîne ça depuis un certain temps déjà, a admis Djokovic. Mais je peux encore composer avec la douleur, ce qui est essentiel.»

Djokovic wa été victime d’un seul bris, au deuxième set. Mais le lauréat de 12 titres majeurs en carrière, qui a gagné le titre à Wimbledon en 2011, 2014 et 2015, a brisé Mannarino tôt au troisième set et atteint les quarts de finale pour la neuvième fois de sa carrière.

Mannarino n’a jamais atteint ce stade-ci de la compétition, dans aucun des quatre tournois majeurs. Il avait aussi perdu au quatrième tour à Wimbledon en 2013. L’an dernier, il avait plié l’échine devant Djokovic au deuxième tour à Wimbledon, en sets consécutifs.

Djokovic affrontera le finaliste du tournoi en 2010, Tomas Berdych, un tennisman qu’il a battu 25 fois en 27 affrontements, en quarts de finale mercredi.

«Il comprend l’importance de ces matchs-là, dans de gros tournois, a expliqué Djokovic. Il ne sera pas intimidé par la foule et la grosseur du stade. Il fait partie du circuit depuis longtemps. Il a l’expérience nécessaire.»

Les hommes ont traditionnellement congé mardi à Wimbledon, mais en raison de la défaite en cinq sets de Rafael Nadal la veille contre Gilles Müller, le match de Djokovic a été repoussé à mardi.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!